Gironde : des messages racistes et homophobes sur le chantier de la mosquée de Talence

L'Association des musulmans de Talence a porté plainte ce jeudi matin, après la découverte de tags orduriers retrouvés sur les murs du chantier de la mosquée. Le maire Emmanuel Sallaberry "condamne avec la plus grande des fermetés " et parle de messages "islamophobes".

© Association musulmane de Talence

"Encore une ! Stop avec les mosquées !" et des insultes obscènes. Des messages injurieux sans équivoques ont été découverts sur l’un des murs du chantier de construction de la mosquée de Talence.
Chantier qui a débuté le 6 juillet 2020, chemin des Maures, derrière le château de Thouars.

Des tags peints, probablement au cours de la nuit de mardi à mercredi et qui ont été effacés depuis.

"C’est très difficile de voir cela, on n'a pas le droit de s'en prendre à des lieux de culte" confie Mohamed Boultam. Le président de l'Association musulmane de Talence reste choqué et bouleversé par ces messages haineux.

"C'est inacceptable" dit il.  "Ça heurte la sensibilité de tous, c'est quand même un lieu où les familles viennent, les enfants aussi il y a beaucoup de monde, de passage ici!."

Même indignation pour le maire de la ville qui écrit dans un message publié sur les réseaux sociaux" Le chantier de la mosquée de Talence a été tagué de messages islamophobes et homophobes."


Emmanuel Sallaberry, condamne "avec la plus grande fermeté cet acte contraire aux libertés fondamentales et aux valeurs de notre République. Les services d’enquête ont été saisis, et je fais confiance à la police et à la justice pour retrouver et condamner fortement les auteurs."

Mohamed Boultam a déposé plainte ce jeudi matin. Le président de l'Association musulmane de Talence appelle également "tout le monde au calme". Et prévient qu’il ne "faut pas céder à cet acte de provocation qui a pour objectif de diviser le quartier et la commune, alors qu’on y vit tous très bien !. "
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers religion société