Gironde : Les "Ford Blanquefort" s'invitent dans une concession de Lormont

Publié le Mis à jour le
Écrit par MK avec Gilles Coulon
© Gilles Coulon / France 3 Aquitaine

Une centaine de salariés de Ford Blanquefort, accompagnés de Gilets jaunes se sont invités à l'opération portes ouvertes de la concession Ford de Lormont pour protester contre la fermeture de leur usine.
 

Ils se sont invités d'eux-mêmes. Une centaines de salariés de l'usine Ford de Blanquefort se sont rendus ce matin à la concession Ford de Lormont, au nord de Bordeaux.
L'enseigne tenait ce samedi une opération "portes ouvertes" pour ses potentiels clients. Mais ce sont les employés de l'usine girondine qui se sont présentés, tracts à la main pour alerter sur leur sort et protester contre la fermeture de Ford.
 

"Montrer la réalité de Ford"


"On veut profiter de la grosse campagne de publicité que fait Ford, avec le gentil Teddy Riner comme ambassadeur de Ford, et montrer la réalité que Ford veut cacher", a expliqué Philippe Poutou, secrétaire du syndicat CGT de l'usine girondine.
 

Ils ferment l'usine Blanquefort, et Ford Europe prévoit d'autres licenciements



Depuis quelques semaines, Ford communique avec l'image du judoka double champion olympique Teddy Riner, avec une campagne intitulée "C'est Teddy qui l'a dit".

 


Le 9 janvier, Philippe Poutou avait déjà demandé à être reçu par le double champion olympique pour lui "raconter la lutte" des salariés de l'usine promise à la fermeture.
 



Soutenus par des Gilets jaunes


Ce samedi, les salariés étaient accompagnés de plusieurs dizaines de gilets jaunes venus les soutenir. "Toutes les forces sont bonnes pour mener à bien nos revendications, a expliqué Baptiste Chouet, gilet jaune et jardinier de profession.

Voir le reportage de Fance 3 Aquitaine

 

Les "Ford Blanquefort" s'invitent dans une concession de Lormont

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.