• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gironde : la ministre des sports Roxana Maracineanu en déplacement à Lacanau

© Jean-Pierre Stahl/France 3 Aquitaine
© Jean-Pierre Stahl/France 3 Aquitaine

La ministre des Sports Roxana Maracineanu est à Lacanau ce lundi. L'occasion de rencontrer les maîtres-nageurs sauveteurs, et de se rendre sur le site du Lacanau Pro. La ministre s'est également exprimée sur la candidature de Lacanau qui souhaite accueillir les épreuves de surf pour les JO 2024.
 

Par MK

La ministre des Sports à la rencontre des CRS-MNS. A l'occasion d'un déplacement à Lacanau ce lundi, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a échangé dans la matinée avec les policiers en charge des postes de secours de Lacanau.

Des maîtres-nageurs sauveteurs qui se sont également prêté à un exercice de démonstration, auquel la ministre a participé.


 
© Jean-Pierre Stahl - France 3 Aquitaine
© Jean-Pierre Stahl - France 3 Aquitaine

 

Lacanau Pro

La ministre, venu passer la journée dans la station girondine, a effectué son déplacement en plein Caraïbos Lacanau Pro. La compétition internationale de surf a débuté ce dimanche, en présence des plus grandes figures internationales du surf. L'occasion pour la ministre des Sport Roxana Maracineanu d'échanger avec les organisateurs et les associations See Surf et Project Rescue Ocean.
 

"On a envie d'associer les Outre-mer aux Jeaux olympiques"

Interrogée sur les chances de Lacanau, qui souhaite accueillir les épreuves de surf pour les Jeux Olympiques, Roxana Maracineanu est restée évasive. 

"Lacanau c'est un endroit où on a l'habitude de réaliser des grandes compétitions de surf. C'est un avantage, mais d'autres critères seront aussi pris en compte", a-t-elle rétorqué.

"On veut que ces jeux aient un parfum de Jeux olympiques et pas forcément d'étape de compétition déjà existante. 
Et on aussi envie d'associer les territoires d'Outre-mer à ces aventures des Jeux olympiques"
, a poursuivi la ministre des Sports, alors que Tahiti a déclaré sa candidature au début de l'été.

Sur le même sujet

Corinne Fesseau, propriétaire du coq Maurice

Les + Lus