Girondins de Bordeaux : Frédéric Longuépée n'a “jamais eu l'intention de démissionner”

Frédéric Longuépée / © France 3 Aquitaine
Frédéric Longuépée / © France 3 Aquitaine

Mardi soir, avant l'écrasante victoire des Girondins sur Nîmes (6-0), les supporters de Bordeaux ont réclamé la tête de Frédéric Longuépée sur une banderole. Le président des Girondins leur a répondu.
 

Par MK


Une banderole, une interruption de match et une réponse catégorique. Ce mardi soir, les Girondins affrontaient le Nîmes Olympiques. Un match remporté haut la main par les Bordelais qui se sont imposés 6-0.
La soirée avait pourtant commencé par un mouvement de colère des Ultramarins, les supporters des Girondins de Bordeaux.

Ces derniers en conflit avec le club, s'étaient vu interdire de sortir leur banderole explicite à l'encontre de de King Street (actionnaire majoritaire du club), de Antony Thiodet, en charge du marketing, et de Frédéric Longuépée.

Une vingtaine de supporters est venue protester en bord de pelouse, refusant de réintégrer le virage, entraînant l'interruption du match pendant près de 30 minutes. La rencontre a repris une fois que les Ultramarines se sont vu accorder  l'autorisation d'afficher leur banderole en tribune.
 


"Ce n'est pas du tout l'image que l'on souhaite donner du football à Bordeaux"


A l'issue de la rencontre, le président des Girondins Frédéric Longuépée a déploré "une situation désolante pour le club". "C'est inacceptable et ce n'est pas du tout l'image que l'on souhaite donner du football à Bordeaux", a-t-il ajouté, assurant avoir appelé à plusieurs reprises au dialogue avec les Ultras.


"Je voudrais confirmer à tout le monde que je ne démissionnerai pas. Je n'en ai jamais eu l'intention.  Le football club des Girondins de Bordeaux est un club passionnant, avec une ambition, des valeurs que je défendrai longtemps", a assuré le président.

Une sortie  qualifiée "d'insultante, hautaine est mensongères" par les Ultramarines. Le bras de fer semble loin d'être terminé.
 



 

Sur le même sujet

Les + Lus