Girondins de Bordeaux : le mercato d’hiver s’achève avec le recrutement de Josuha Guilavogui

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

L’ex-international a été présenté au Haillan ce mardi 1er février en clôture du mercato d’hiver. Un jeu de chaises musicales qui permet au club de recruter quatre joueurs. Cinq autres quittent, ou avaient déjà quitté le club.

Tout sourire, le milieu de terrain costume bleu et col roulé blanc a rencontré la presse bordelaise. Le joueur de Wolfsburg en Allemagne rejoint les Girondins, 17e au classement. Un challenge et aussi beaucoup de pression. Josuha Guilavogui n’est pas la seule recrue du club à l’issue de ce mercato d’hiver. Marcelo, Danylo Ignatenko, et Anel Ahmedhodzic ont aussi été enrôlés. Une nouvelle donne pour les Girondins qui sont en grande difficulté aussi bien sportivement que financièrement.  

Les recrues…  

L’objectif était de renouveler un axe défensif qui avait montré ses limites. Les Girondins de Bordeaux ont donc recruté le défenseur central Marcelo, le milieu défensif Danylo Ignatenko et Anel Ahmedhozic. Josuha Guilavoqui est venu se rajouter. " Je suis extrêmement heureux d’être ici", a déclaré ce dernier. "C’est une volonté commune (…). Je pense que mon histoire avec Wolfsburg était sur le point de se terminer. Je marche beaucoup à l’affectif et à l’importance accordée. Et Admar a su me montrer l’affection et surtout le désir de travailler ensemble ». Reste la pression que le joueur a sur les épaules. " En tant que footballeur professionnel, il faut savoir vivre avec cette pression-là".

Et il y a une sorte de pression positive. Celle qui fait qu’on va donner le maximum, qu’on va briller. Et c’est celle-ci qui va faire qu’on puisse réussir l’opération de maintien.

Josuha Guilavoqui.

France 3 Aquitaine

"On a travaillé sur les postes qu’on croyait prioritaires avec des profils qu’on pense ne pas avoir » a déclaré Admar Lopes. « Et aujourd’hui, je pense que l’effectif est plus équilibré. Est-ce que c’est un mercato réussi ? Je peux dire que oui". Marcelo a signé pour six mois avec une année de contrat supplémentaire. Les trois autres sont prêtés avec des options d’achat quasi automatiques.  L’entraineur Vladimir Petkovic, qui a réussi à sauver sa place, a donc du travail en perspective avec une nouvelle défense.  

… et des départs stratégiques financièrement

Dans les départs, on comptabilise Malcom Bokele pour le club de Villefranche-Beaujolais, Samuel Kalu direction Watford, Josh Maja pour Stoke City et Otavio qui part à l’Atlético Mineiro.

Depuis le début de la saison, les Girondins sont à la peine. Classés 17e de ce championnat de L1, les Bordelais sont dans le rouge. Gérard Lopez le président et propriétaire avait donc décidé de se séparer du capitaine de l’équipe.



Laurent Koscielny a donc quitté le club. Il lui a été reproché de manquer de leadership ou d’être trop souvent blessé. Mais la véritable raison de ce départ est essentiellement économique. Le joueur touche 300 000 euros brut par mois. Et l’ancien capitaine d’Arsenal est désormais trop cher pour le club.

Au 30 juin son déficit sera d’environ 60 millions d’euros avant les ventes de joueurs.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité