• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Girondins : Thierry Henry prendra sa décision durant le week-end

Thierry Henry alors assistant de l'entraîneur de l'équipe belge lors de la rencontre Belgique France en Russie ( 10 juillet 2018 ) / © Christophe Simon AFP
Thierry Henry alors assistant de l'entraîneur de l'équipe belge lors de la rencontre Belgique France en Russie ( 10 juillet 2018 ) / © Christophe Simon AFP

Il a dit ni oui ni non au poste de coach d'après le site britannique " Sky Sport ". Un temps de réflexion pour celui qui est courtisé pour prendre la place de Gustavo Poyet et qui devrait faire patienter le club jusqu'à ce week-end. 

Par Christine Le Hesran avec AFP

L'arrivée de Thierry Henry sur le banc des Girondins de Bordeaux ? Il va encore falloir patienter un peu.. jusqu'au week-end croit savoir le site britannique " Sky Sport " pour lequel l'ancien d'Arsenal a travaillé comme consultant.
 



Jeudi 23 août, le recordman des buts en équipe de France a rencontré les probables futurs propriétaires américains du club pour régler de nombreux points. Sky sport évoque un contrat sur le long terme proposé à Thierry Henry, ce qui pourrait lui permettre de bâtir un vrai projet. 


Des moyens pour recruter ?


RMC sport avance un information  : " Lors de cet entretien avec GACP, Thierry Henry a notamment réclamé aux futurs actionnaires la possibilité de recruter d'ici la fin du mercato estival et des moyens pour le prochain mercato hivernal afin de renforcer l'effectif."

En terme d'image, l'arrivée d'Henry permettrait à Bordeaux de redevenir un peu plus glamour que ces dernières saisons où il vivotait derrière le Top 4, au grand désespoir de ses supporteurs inquiets par ailleurs de la tournure de la passation des pouvoirs à venir.

En rejoignant ce Bordeaux-là, instable avec ses entraîneurs depuis la fin de l'ère Laurent Blanc en 2010, qui s'est affaibli durant l'intersaison avec la perte du Brésilien Malcom parti à Barcelone et pointe à une décevante 18e place en L1 cette saison après deux journées, Henry prendrait de son côté un risque pour la suite de sa carrière d'entraîneur en cas d'échec.

Thierry Henry s'est préparé à ce nouveau job de coach : il dispose de l'ensemble des diplômes pour entraîner, des diplômes qu'il a passé en 2016. 
A 41 ans, et s'il dit oui aux Girondins, il deviendrait alors le septième champion du monde 1998 à épouser la carrière de coach principal, après Didier Deschamps, Laurent Blanc, Lionel Charbonnier, Bernard Diomède, Zinédine Zidane et Patrick Vieira.

Les Américains de GACP devraient théoriquement et officiellement devenir propriétaires des Girondins le 28 septembre prochain à l'issue d'un vote à Bordeaux-Métropole.

 

Sur le même sujet

Remise de drones

Les + Lus