Incendies en Gironde : à Belin-Béliet, la solidarité s'organise en soutien aux sinistrés

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.C avec Elsa Arnould et Astrid Farbos

Dans le village de Belin-Béliet, 17 bâtiments ont été ravagés par l'incendie ayant parcouru 7 400 hectares de forêt entre les 9 et 14 août. Le feu étant désormais fixé, les habitants évacués ont pu rentrer chez eux, et pour certains, constater l'ampleur des dégâts. Pour soutenir ces sinistrés, une cagnotte a été lancée.

L'herbe du jardin et les arbres qui le bordent sont brûlés. Le local où étaient entreposés les vélos et des outils de jardin est parti en fumée. La propriété de Sébastien Hublin et sa compagne, à Belin-Béliet, porte les stigmates du passage des flammes. Mais celles-ci ont, par chance, épargné la maison.

"C'est le principal. Donc on ne va pas aller se plaindre, par rapport au préjudice de notre malheureux voisin", relativise-t-il en désignant ce qu'il reste du domicile d'Alexandre Dupouy, situé de l'autre côté de la route.

"On se dit que ce n'est pas possible, qu'on ait tout perdu comme ça... Il va falloir tout recommencer", confiait-il par téléphone à nos équipes, ce mardi. Alexandre Dupouy venait tout juste de rénover cette grange familiale, aujourd'hui détruite. 

Dans ce village frappé par l'incendie parti de Saint-Magne le 9 août et ayant parcouru 7 400 hectares de forêt, pas moins de 17 bâtiments ont été ravagés. Des voitures ont aussi été calcinées. 

Soutenir les sinistrés

Pour soutenir les sinistrés, une cagnotte a été lancée lundi matin par la mairie et le média local Le Belinétois. Pour l'heure, plus de 5 000 euros ont déjà été collectés, grâce aux dons de 127 participants. 

"On essaiera de faire une répartition de ces fonds de la façon la plus équitable possible, de sorte à ce que ces gens puissent retrouver un confort, le plus rapidement possible", explique Cyrille Declercq, maire de la commune. 

S'il salue cette générosité, celle-ci "ne le surprend pas du tout". "Avec toute la période de crise intense qu'on a eue, on s'est aperçus que les gens étaient extrêmement généreux." 

Pour les aider à faire face, le gouvernement a annoncé des mesures particulières concernant les particuliers touchés par l'incendie. Un délai exceptionnel de prélèvement d'impôt sur le revenu leur sera accordé. Ils bénéficieront aussi, notamment, d'une suspension de la taxe foncière et de la taxe d'habitation. 

Regardez le reportage de France 3 Aquitaine :

durée de la vidéo : 01min 49
Belin-Béliet : la solidarité en soutien aux sinistrés s'organise ©France télévisions

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité