La vie reprend à Belin-Béliet, commune frappée par les incendies en Gironde

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.C avec Julie Chapman

Le village de Belin-Béliet, évacué en raison de la reprise du feu sur le secteur de Landiras, reprend doucement vie. Depuis le 14 août, l'incendie est fixé et la commune a pu être réintégrée par ses habitants.

"Heureux de retrouver notre maison !" A Belin-Béliet, commune touchée par la reprise de feu qui s'est déclarée le 9 août à Saint-Magne, la vie peut enfin reprendre son cours. 

L'incendie a été déclaré fixé le 14 août par les autorités. Celles-ci ont, dans la foulée, autorisé la réintégration de tous les habitants évacués quelques jours plus tôt. Les commerces ont aussi pu rouvrir. "C'est vrai que ça fait plaisir de revoir un peu de vie dans le quartier", s'enthousiasme un habitant ce lundi 15 août. 

Derrière le comptoir de la boulangerie, Stéphanie Texier a repris du service dès hier, pour que tout soit prêt ce lundi matin. "On est vite partis au magasin, on a commencé à refaire les pétrins, les gâteaux... Bon, on a fini super tard, mais on a tout fait pour pouvoir travailler."

Une cagnotte pour les sinistrés

L'Intermarché de la commune accueille lui aussi de nouveau ses clients. "Entre hier après-midi et très tôt ce matin, l'ensemble du personnel s'est mobilisé pour pouvoir rouvrir dans les meilleures conditions possibles. Il faudra être un peu indulgent, on est pas remplis partout" souligne Jean-Marc Perez, directeur du magasin.

Regardez le reportage de France 3 Aquitaine :

durée de la vidéo : 01min 43
La vie reprend son cours à Belin-Béliet ©France télévisions

Malgré la joie de retrouver leur village, certains habitants peuvent être déboussolés, très marqués par l'évènement. A la mairie de Belin-Béliet, une permanence les accueille, même en ce jour férié. "On se rapproche des personnes qui sont en train de rentrer sur place, de telle sorte à voir leurs problématiques et comment on peut les résoudre", indique Cyrille Declercq, maire du village, sur le qui-vive pour aider ses administrés. 

Parmi les sources d'inquiétude, la question de l'électricité, qui a été coupée pour faciliter le travail des pompiers. "C'est Enedis qui est dessus", assure l'édile. Le courant devrait être rétabli dans la majorité des quartiers de Belin-Béliet d'ici soir. 

Malheureusement, tous les résidents n'ont pas eu la chance de retrouver leur maison : l'incendie a détruit 17 habitations sur la commune. En soutien aux sinistrés, une cagnotte a été lancée par la mairie et le média local "Le Belinétois".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité