La start-up bordelaise Myotact développe un dispositif médical afin d’améliorer la rééducation des personnes en situation de handicap

replay
Publié le

Myotact vient de mettre au point un dispositif connecté permettant une rééducation autonome en cas d’amputation ou de paralysie suite à un AVC. Ce système est le fruit de quatre années de recherche de chercheurs, d’ingénieurs et de médecins de l’Institut de Neurosciences Cognitives et Intégratives d’Aquitaine.

Dans le monde, c’est plus de 14 millions de personnes par an qui entrent dans un parcours de soins ultra-complexe et très lourd psychologiquement, notamment les patients hémiplégiques post-AVC et les personnes amputées. C’est pour permettre une rééducation plus simple, plus rapide et plus efficace des patients amputés et hémiplégiques que Myotact a développé son dispositif. La start-up a déposé un brevet sur son innovation en Europe, en Chine et aux États-Unis.

Le temps que les patients obtiennent une prothèse est souvent très long. Notre dispositif permet aux patients de s’entraîner de façon virtuelle, de gagner du temps et ainsi d’améliorer les chances de succès.

Maxime Cavrois

Co-fondateur de Myotact

Comment fonctionne le bracelet que vous avez mis au point avec votre équipe d’ingénieurs et de médecins ?

Nous proposons un protocole unique pour offrir une rééducation autonome encadrée à tout moment (hôpital, centre de soins ou domicile). Pour cela, nous avons développé un bracelet connecté embarquant différents capteurs d'analyse du mouvement. Le bracelet est couplé à une application, motivant la rééducation à travers ses différents jeux et animations d'avatar.

Combien d’années de recherche pour mettre au point ce bracelet ?

Myotact est un dispositif médical issu de quatre ans de travaux de recherche de chercheurs, d'ingénieurs et de médecins de l'Institut de Neurosciences Cognitives et Intégratives d'Aquitaine (INCIA).

Nous avons lancé ce projet, car nous souhaitons redonner de la mobilité et améliorer la rééducation des personnes ayant perdu l'usage de leurs membres.
Notre obsession : permettre à ces personnes en situation de handicap de retrouver de l'autonomie au plus tôt de la rééducation, facilitant ainsi un retour à une vie normale.

À qui s’adresse le dispositif médical de Myotact ?

Le dispositif médical de Myotact s'adresse aux personnes qui ont un trouble du contrôle moteur. En particulier, les personnes ayant eu un AVC, également les personnes amputées, atteintes de paralysie cérébrale ou plus largement de spasticité.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité