Le match Bordeaux-Marseille maintenu : "un manque de respect pour le club et la santé des joueurs"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cendrine Albo

La décision de jouer ou non le match devrait être prise définitivement vendredi matin. Quand les Girondins auront les résultats des derniers test PCR effectués sur les joueurs. A ce jour, il est maintenu malgré les 21 cas de Covid qui ont touché le club ces dernières semaines.

"C'est un manque de respect pour le club et pour la santé des joueurs. J'arrive pas à comprendre comment c'est possible pour la Ligue de maintenir ce match."

Colère et incompréhension

Admar Lopez accuse le coup depuis la rencontre de Coupe de France Brest-Bordeaux maintenue malgré une équipe girondine affaiblie par le Covid. Le directeur technique du club est partagé entre colère, déception et incompréhension vis-à-vis des instances du football français. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/covid-la-vaccination-des-5-11-ans-peine-a-convaincre-les-parents-reticents-les-autres-investissent-les-centres-de-vaccination-2403229.html


Il compte, ce jeudi, huit joueurs positifs à la Covid-19, pas assez pour que la Ligue accepte un report du match, et de six de retour d'isolement. Seulement ces derniers sont encore symptomatiques.

Des joueurs affaiblis et pas au niveau

"Certains ne se sentent pas bien, ils ne sont pas assez en forme pour s'entraîner au niveau d'une telle rencontre. Ils ne veulent pas jouer le match" explique-t-il. "Ils n'ont même pas pu faire les sept jours de reprise prévus pour jouer un match de cette envergure. Ils ne seront pas capables de rester 90 minutes sur le terrain. "

"Personne ne respecte leur état physique et psychologique. Je suis extrêmement déçu par la situation. Il faut que la fédération comme la Ligue entendent et s'adaptent. "

C'est une chose de faire les règlements dans un bureau mais quand tu écoutes les joueurs, il sont inquiets pour leur santé, leur état physique. Ca doit être pris en compte.

Admar Lopez - directeur technique des Girondins de Bordeaux

France 3 Aquitaine

Admar Lopez rappelle que le "risque de blessure et autres problèmes physiques" sont réels. "On a déjà eu deux blessures musculaires à Brest."

Les Girondins de Bordeaux vont donc devoir aligner une équipe affaiblie pour l'une des rencontres les plus attendues de l'année. 

Décision définitive vendredi matin

Les Girondins restent invaincus à domicile depuis 44 ans face à Marseille. Une invincibilité qui pourrait bien s'arrêter net ce vendredi en cas de non report. 

"Nous saurons vendredi matin" affirme Admar Lopez qui aura alors les résultats des ultimes tests effectués par ses joueurs. S'il y a moins de 11 joueurs positifs, la rencontre devrait avoir lieu. 

"J'essaie de prévoir, de m'adapter, d'être optimiste et d'aller de l'avant" déclare pour sa part Vladimir Petkovic. " J'écoute les médecins, la fédération et en même temps, je dois faire tout mon possible pour optimiser et composer avec la situation actuelle. "

Le coach a prévu d'inscrire sept jeunes joueurs issus de l'équipe réserve sur sa liste de 30. "Par contre ma visibilité s'arrête à demain ( vendredi ) 11 heures. Je saurai vraiment qui j'ai à disposition et qui je pourrai faire jouer. "

Tous les joueurs accepteront-ils de prendre le risque de jouer ? 

L'entraîneur attend donc les résultats des tests pour aviser. " Nous allons parler avec chaque joueur, même si selon le règlement ils sont disponibles on leur demandera s'ils acceptent de prendre des risques ou non. "

Le club et la Ligue "restent en contact", de même que "le médecin du club et le médecin de la fédération" ajoute Admar Lopez qui espère encore pouvoir convaincre les instances. 

Si le match a lieu, il se jouera à huis clos "Ce que nous pouvons faire, c'est combattre de notre mieux et gagner. Tout le monde donnera le maximum" conclut l'entraîneur qui se dit désolé pour les supporters. 

Cet imbroglio a fait sortir de leurs gonds les Ultramarines qui ont agité la menace
d'actions vendredi: "Il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters
des Girondins en colère qui accéderont aux abords du stade
vendredi malgré le huis clos, et auxquels nous nous joindrons", a prévenu le groupe
de supporters dans un communiqué.

Le coup d'envoi du match est prévu à 21 heures au stade Matmut Atlantique. Il restera ensuite 19 rencontres de Ligue 1 aux Girondins pour s'assurer de leur maintien.