replay

LÉGISLATIVES 2024 : Thomas Cazenave, un ministre en danger sur la 1ʳᵉ circonscription de la Gironde

Scrutin à haut risque pour le ministre délégué aux comptes publics. Il sera en grand danger face à l'écologiste investie par le Nouveau Front Populaire Céline Papin. À suivre aussi le duel à l'extrême droite.

Ce sera l'une des circonscriptions les plus regardées de ce premier tour des élections législatives. Car pour ses adversaires, il s'agit de faire tomber le député sortant, ministre délégué aux comptes publics et candidat crédible à la mairie de Bordeaux. Notamment pour l’adjointe au maire Pierre Hurmic et candidat pour la gauche Céline Papin qui fait de Thomas Cazenave « l’incarnation de la Macronie et d’une technocratie éloignée du territoire » et « l'avatar d’un gouvernement sourd aux attentes des Français".

Un scrutin qui s'annonce serré

Un joli costume pour l'hiver que ce proche historique du chef de l'État pourrait trouver long s'il n'a plus que son mandat de conseilleur municipal bordelais d'opposition pour occuper ses journées. Thomas Cazenave a parfaitement conscience de l’enjeu de ce scrutin anticipé qu’il a appris pendant le match préparatoire à l’Euro France-Canada à Bordeaux. 

On a tous été surpris, il faut le reconnaître, mais on savait qu'on devrait repartir devant les électeurs à un moment ou à un autre.

Thomas Cazenave

Député sortant Renaissance, candidat à un nouveau mandat

Depuis lundi, les deux principaux favoris pour le strapontin arpentent cette première circonscription de la Gironde en écoutant, argumentant, tentant de convaincre les électeurs. Élu en 2022 à l'Assemblée Nationale, le Bordelais s'attend à un scrutin serré.

Duel à l'extrême droite

Un duel Renaissance-Nouveau Front Populaire qui en cache un autre à l'extrême droite. En effet, les scores du candidat du Rassemblement National Bruno Paluteau et de celle de Reconquête Virginie Tournay seront scrutés de près.

L'un et l'autre ne semblent pas capables de recueillir suffisamment de suffrages pour être élu, mais le score du candidat du RN sera tout de même étudié à la loupe. En 2022, lors des précédentes élections, Bruno Paluteau avait été crédité de 8,46% des suffrages. L’ancien candidat de son parti aux municipales 2020 espère faire mieux, lui qui répète que « Bordeaux est une terre de mission pour le Rassemblement National ».

Mais le RN sera challengé par Reconquête dans cette première circonscription de la Gironde, avec la candidature de Virginie Tournay, qui ne sera pas la seule dans le département : « nous serons six à incarner l’espoir des électeurs girondins. Nous sommes à pied d’œuvre ».

Dans cette circonscription, Fanny Quandalle (Lutte Ouvrière) et Béatrice Pomarel (sans étiquette) sont également candidates.

► Retrouvez "Dimanche en politique Aquitaine" en replay sur la plateforme france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité