Législatives 2022. Grégoire de Fournas élu député du Rassemblement National dans le Médoc

Publié le Mis à jour le

C'est le nouveau député de la 5e circonscription de la Gironde. Grégoire de Fournas l'emporte avec 53,28% des voix face à un candidat de la Nupes. A l'image d'autres candidats, il sillonne son territoire depuis de nombreuses années.

C'est un viticulteur du nord Médoc qui gagne la circonscription au nom du Rassemblement National. 

Il est installé dans le secteur de Pauillac, commune où il est conseiller municipal d’opposition. Il est par ailleurs délégué départemental adjoint du RN en Gironde.

Une victoire dont il mesure la portée sur l'antenne de France 3 Aquitaine ce dimanche soir.

"C'est historique parce que nous n'avons pas eu de député en Gironde depuis 40 ans et c'était à la proportionnelle." Il fait également référence à l'autre députée RN  élue dans le nord Gironde, Edwige Diaz. .

Ce que nous réalisons est historique et j'en suis très heureux.

Grégoire de Fournas - Député Rassemblement National de la Gironde

France 3 Aquitaine

Réaction de Grégoire de Fournas sur notre antenne lors de son élection ce dimanche 19 juin ►

durée de la vidéo : 03min 11
Grégoire de Fournas élu député du Rassemblement National dans le Médoc ©France 3 Aquitaine

Au soir de ce second tour, sur France 3 Aquitaine, il attribue sa victoire à la dynamique autour de Marine Le Pen, "un ras-le-bol général d'Emmanuel Macron" et au travail de terrain qu'il a effectué. 

"C'est le travail d'implantation que nous avons réalisé moi et mon équipe. Nous avons réussi à convaincre les électeurs que nous pouvions être des élus courageux, des élus travailleurs, des élus sérieux. Etre à leur service, et c'est une belle récompense qu'ils nous font ce soir " a-t-il déclaré sur France 3 Aquitaine.

Il se félicite d'avoir vu juste sur les attentes des électeurs sur le pouvoir d'achat. 

Défendre la maternité de Lesparre

Au soir de son élection, le nouveau député Rassemblement National évoque beaucoup de femmes enceintes de Lesparre  ne peuvent plus accoucher sur place par manque de personnels soignants.

"La première mesure que j'entends défendre à l'Assemblée Nationale, c'est la levée de la suspension des 15 000 soignants qui ont été suspendus par le gouvernement parce qu'ils refusaient de se faire vacciner. Nous avons besoin de ces 15 000 soignants, notamment pour la maternité de Lesparre" 

Son élection témoigne de l'ancrage du vote RN depuis plusieurs années dans le Médoc. Un vote rural et des électeurs qui se tournent vers un élu rural. Et c'est ce vote qui a fructifié au bénéfice du parti de Marine Le Pen. 

Sa stratégie a été de convaincre les abstentionnistes. 

Grégoire De Fournas compte donc parmi les cinq députés RN élu pour ce scrutin en Aquitaine.