Pour lutter contre les incendies, le maire de Saint-Jean d'Illac interdit de fumer en voiture

Selon une récente étude, plus d'un Français sur trois jette ses ordures par la fenêtre de sa voiture... dont les mégots.
Selon une récente étude, plus d'un Français sur trois jette ses ordures par la fenêtre de sa voiture... dont les mégots.

Le 29 juillet dernier, la mairie de Saint-Jean d'Illac a publié un arrêté pour lutter contre les incendies : désormais dans cette commune, il est interdit de fumer dans des voitures non pourvues de cendrier et de jeter ses mégots près des forêts.

Par M.D

Alors que les incendies n'ont cessé de se multiplier au cours des dernières semaines à cause des fortes températures, certaines municipalités décident d'agir. À Saint-Jean-d'Illac en Gironde, le maire Hervé Seyve en a eu assez des mégots jetés en pleine nature par les automobilistes :

Cette année, j'étais particulièrement sensible aux conditions météorologiques. J'ai vu beaucoup d'automobilistes jeter leurs mégots par la fenêtre, et ça m'a profondément agacé.


Il a donc publié un arrêté le 29 juillet interdisant de fumer en voiture sans cendrier et de jeter les mégots à proximité des forêts. Jusqu'au 30 septembre, toute personne contrôlée par les forces de l'ordre et qui fume sans cendrier dans son véhicule pourra s'exposer à une amende de 15 euros.
 


Car plutôt que de sanctionner dûrement, Hervé Seyve souhaite avant tout responsabiliser les conducteurs fumeurs : "On ne va pas organiser des barrages de police spécialement pour ça. C'est plutôt pour dire aux automobilistes : posez-vous la question. Si on fume, on assume."
 

Stigmates de 2015

Reste aussi dans l'esprit du maire le spectre de l'incendie de 2015. Début août, 600 hectares de forêt avaient brûlé à cause... d'un mégot jeté. "Il y a des choses qui n'ont pas changé depuis quatre ans. Il ne fallait pas rester sans agir. J'ai proposé un début de solution." Mais d'autres élus souhaitent aller encore plus loin.
 

Cendrier obligatoire

C'est le cas de Nathalie Delattre, sénatrice de la Gironde, qui a déposé une question écrite au ministre de l'Intérieur le 30 juillet dernier. Elle demande d'inscrire dans le code de la route l'obligation pour les constructeurs automobiles d'intégrer un cendrier dans leurs véhicules.

J'en appelle d'abord à la responsabilité individuelle de chacun. Mais ça ne fonctionne pas sur tout le monde. Il faut passer à la vitesse supérieure et contraindre les constructeurs à équiper leurs voitures.

Alors que la Gironde est en partie recouverte par le massif forestier des Landes, elle appelle les groupes automobiles à faire un geste et rappelle que 90% des incendies sont d'origine humaine. "Quand je reçois les retours des gendarmes et des secours, ils mettent souvent en cause les mégots de cigarette."

 


Une obligation qui pourrait peut-être inciter les Français à abandonner cette habitude tenace : selon un sondage Ipsos pour la fondation Vinci Autoroutes paru jeudi 1er août, une personne sur six (16%) en France jette encore son mégot par la fenêtre.

Sur le même sujet

Les + Lus