• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Menace de grève à l'opéra de Bordeaux : Benjamin Millepied affiche son soutien sur Twitter

Le danseur étoile du New York City Ballet, originaire de Bordeaux, a fait ses premiers pas sur scène à l'âge de 11 ans à l'opéra de Bordeaux. / © Sheehan Beowulf / Guillaume Bonnaud / Maxppp
Le danseur étoile du New York City Ballet, originaire de Bordeaux, a fait ses premiers pas sur scène à l'âge de 11 ans à l'opéra de Bordeaux. / © Sheehan Beowulf / Guillaume Bonnaud / Maxppp

Le girondin et ancien patron de l'opéra de Paris a partagé sa tristesse dans un tweet, face au conflit qui divise actuellement l'opéra de Bordeaux. Le préavis de grève du 31 décembre est pour l'instant maintenu par les danseurs, qui dénoncent un projet de suppression d'emploi.

Par Jeanne Travers

"Bien triste situation", regrette Benjamin Millepied. Sur Twitter, le chorégraphe et danseur étoile mondialement reconnu a confié son émotion face au conflit qui divise l'opéra de Bordeaux.

Originaire de Bordeaux, Benjamin Millepied connaît bien cette scène qu'il a longtemps fréquenté.


Aujourd'hui, il regrette que "ce théâtre historique qui n'a plus que 39 danseurs risque de perdre encore des effectifs". En effet, l'opéra de Bordeaux a annoncé la possible non-reconduction de 13 postes.


Ce mercredi 28 décembre, en signe de protestation, un préavis de grève a été déposé pour le 31 décembre, menaçant la représentation du ballet Coppélia.

Pour l'instant, le préavis de grève est maintenu par les danseurs. Une réunion est en cours entre les syndicats et la direction. Marc Minkowski, directeur artistique de l'opéra, se montre confiant :
Marc Minkowski, directeur artistique de l'opéra de Bordeaux, confiant sur l'issue du conflit
Un préavis de grève le 31 décembre menace la représentation du ballet Coppélia. Une réunion est en cours entre la direction et les syndicats. Marc Minkowski, directeur artistique de l'opéra, se montre confiant.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus