Bannière résultats municipales

Municipales à Bordeaux : flou autour de la campagne de Vincent Feltesse

On annonçait ce vendredi que le candidat à la mairie de Bordeaux, ex socialiste, ne présentait plus de liste "Bordeaux Métropole des quartiers" en mars prochain. Mais ce serait en fait un questionnement de Vincent Feltesse, crédité de seulement 7% des intentions de vote dans le dernier sondage.

Vincent Feltesse ne sera pas candidat aux municipales de 2020 à Bordeaux (Photo du 10 09 2017 au conseil municipal)  .
Vincent Feltesse ne sera pas candidat aux municipales de 2020 à Bordeaux (Photo du 10 09 2017 au conseil municipal) . © Maxppp Fabien Cottereau
Pour lui, la mairie était atteignable grâce à une éventuelle coalition entre l'écologiste Pierre Hurmic, crédité de 30% et le candidat de LREM Thomas Cazenave qui monte un peu (16%) et lui-même... une alliance difficile à orchestrer concrètement.

Le sondage (Sud Ouest /France Bleu/TV7 réalisé par Ipsos-Sopra-Steria publié ce jeudi ) semble avoir rebattu les cartes pour l'ancien maire de Blanquefort, ancien Président de la Métropole (CUB) et conseiller de François Hollande.

Il avait pourtant été le premier à lancer sa campagne indiquant sa volonté farouche d'accéder à la mairie de Bordeaux, avec des projets pour sa ville porté par son collectif, Bordeaux Métropole des quartiers, créé en 2015 après son départ du Parti socialiste.

Un week-end sans doute décisif

Lui qui a été longtemps conseiller dans l'opposition face à Alain Juppé, compte désormais rassembler son collectif pour déterminer, ensemble, quelle sera leur démarche durant la suite de la campagne.

Vendredi soir, des informations concordantes semblaient  indiquer qu'il souhaitait retirer sa liste et ne donner aucune consigne...

Contacté ce matin, Vincent Feltesse semble moins affirmatif

"J'ai dit que c'était ma tentation" et qu'il y avait "différentes consultations à venir au sein du collectif " jusqu'à samedi.

Il a aussi ajouté qu'il y aurait une communication officielle du collectif Bordeaux Métropole des quartiers (BMQ) durant le week-end.

"Je serai maire de Bordeaux"

La phrase n'est peut-être plus d'actualité. Il l'avait scandée après sa dernière défaite :

Même dans le cas le plus dur, même si on me tapait, me mettait à terre, je me relèverai et je deviendrai maire de Bordeaux!

Une sentence qui sonne étrangemment aujourd'hui mais qui était, sans doute, le résultat d'un investissement politique local et national.

Regardez le portrait de Vincent Feltesse dressé par Elise Galand.

 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter