Un nouveau coffee shop fermé à Bordeaux

C'est le deuxième commerce qui est fermé sur Bordeaux. Les co-gérants ont été arrêtés, placés en garde à vue, à la suite d'un contrôle de leur coffee shop. Ils ont ensuite été mis en examen. Les coffee shops vendent des produits dérivés du cannabis mais certains ont réagi positivement à des tests.

Les coffee shops surfent sur un flou juridique en vendant des produits qui contiennent du CBD, un dérivé du cannabis.
Les coffee shops surfent sur un flou juridique en vendant des produits qui contiennent du CBD, un dérivé du cannabis. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Après le Marty Compagnie le 12 juillet dernier, c'est au tour du Green Heaven d'être fermé à Bordeaux par les forces de l'ordre. Ces deux commerces ont un point commun : ce sont des coffee shops
 
Comprenez, des boutiques qui vendent des dérivés de cannabis (tisanes, recharges de cigarettes électroniques, etc.).

 

Des produits réagissent positivement au test



Ces produits sont à base de CBD avec un taux de THC (qui est le composant du cannabis) inférieur à 0,2%. S'ils respectent ces limites, ils sont normalement autorisés.

Mais lors d'un contrôle le 14 juillet, la DDSP de la Gironde ont vu des produits de la boutique Green Heaven réagir positivement au test d'identification au cannabis.

 

Mis en examen et placés sous contrôle judiciaire



Lors de la perquisition, des sachets et bocaux ont été saisis. Placés en garde à vue, les co-gérants ont ensuite été mis en examen pour détention, transport, et offre ou cession non autorisés de stupéfiants.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de se livrer à des activités de commerce de cannabis ou de préparation à base de cannabis. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers