Quel avenir pour les associations implantées à Darwin ?

Elles sont une quarantaine à avoir investi les bâtiments désaffectés de la caserne Niel sur la rive droite de Bordeaux. Des associations sportives, artistiques, culturelles...tournées vers l'urbain et très axées sur l'écosystème. Problème, elles ne font pas partie du futur aménagement du quartier.

Par CA

Les travaux du projet Bastide Niel devraient démarrer sous peu. Les premières livraisons sont attendues d'ici trois ans.

Il s'agit de construire, sur ce site de 35 000 hectares, un tout nouveau quartier. Il comprendra 3400 logements, 22 500 mètres carrés de commerces, des équipements publics (école, crèche, gymnase...), tout en laissant une large place aux espaces verts, aux transports doux et aux énergies renouvelables.



Ces dernières années, pendant la phase de réflexion et d'appel d'offre, la mairie de Bordeaux avait autorisé plusieurs associations à investir les lieux.

"Elles savaient, quand elles se sont installées, que c'était juste pour un temps x et qu'après il faudrait qu'on retravaille avec elles sur une relocalisation" assure l'adjointe en charge de l'urbanisme à la mairie de Bordeaux, Elizabeth Touton. 

Oui mais ces associations ont contribué au fil des années à forger un "esprit" Darwin. Pour elles, pas question de sacrifier l'écosystème au profit des promoteurs immobiliers.

"C'est très porteur pour le quartier et pour la ville tout ce qui se passe ici. Quel est l'intérêt de nous faire partir? Pourquoi ne pas nous intégrer dans le nouveau projet ?" s'interroge Jennifer Bayart, du Roller Derby Bordeaux Club.

Même incompréhension d'Hocine Khiar, qui s'occupe lui d'une association de cross-fit : "l'activité qu'on fait, c'est vraiment en rapport avec ce que dégage Darwin. Y a plein de personnes, d'ethnies, de religions différentes etc...et tout le monde se rencontre. C'est ça qui est cool, c'est pour ça qu'on veut rester là et continuer à développer ça" explique t-il.

Bordeaux Metropole assure que chaque association sera entendue et qu'un état des lieux de leurs besoins et de ce qu'ils souhaitent sera fait, pour proposer des solutions au cas par cas.

Les aménagements déjà réalisés tels que la pépinière d'entreprise, le magasin et le restaurant seront maintenus. Ils font partie intégrante du projet Bastide Niel.

Regardez le reportage de Yannick de Solminiac et Nicolas Pressigout :
Darwin : bras de fer entre les associations et la Mairie de Bordeaux
Bordeaux Metropole assure que chaque association sera entendue et qu'un état des lieux de leurs besoins et de ce qu'ils souhaitent sera fait, pour proposer des solutions au cas par cas.




Sur le même sujet

Les + Lus