Cet article date de plus de 5 ans

La rentrée d'Alain Juppé pour Bordeaux Métropole

Le maire de Bordeaux fait sa rentrée politique. Ce fut ce matin sa conférence de rentrée en qualité de Président de la métropole bordelaise. Son intervention s'est construite en deux volets principaux : l'actualité des réfugiés et l'actualité de la Métropole. 

© JP Stahl
Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a estimé lundi que l'accueil de 24.000 réfugiés en France annoncé par le président François Hollande sur les deux ans à venir était "modéré et acceptable", fustigeant au passage l'Europe qui "n'a pas de stratégie" face à ce flux migratoire.

Il faut mettre en place un système de longue durée pour examiner la validité de la demande d'asile de ces personnes, car aujourd'hui 75% de ces demandes sont déboutées. 


Pour les autres, il faut trouver des solutions stables. S'il a assuré que les communes de la métropole bordelaise "doivent participer à cet effort de solidarité", le maire de Bordeaux a précisé que cet effort dans la Métropole s'est concrétisé sur deux sites : celui de Caudéran et celui de Pessac bientôt ouvert aux réfugiés sahraouis. Il a notamment évoqué un nouveau numéro vert dédié aux citoyens qui voudraient proposer une solution d'hébergement : le  0800 625 885 en liaison avec le CCAS.

Le point sur les Déplacements dans la Métropole :
"....Tout d'abord l'emploi et le développement économique qui préoccupent l'ensemble des Français. Bordeaux bénéficie d'une grande attractivité, il faut continuer à développer notre tissu d'entreprises locales grâce à des secteurs porteurs comme le numérique, l'aéronautique et la santé. L'innovation dans l'économie bien sûr mais aussi dans les transports, dans le développement de l'open data et des réseaux intelligents.

Nous devons également poursuivre nos efforts pour le logement alors que Bordeaux attire chaque jour plus d'habitants. Cela s'accompagne sans doute de la poursuite de notre politique ambitieuse pour les infrastructures de transport sur l'ensemble de la métropole bordelaise....



En abordant les problèmes de mobilité, Alain Juppé a souligné que l'offre TBC allait se développer. 35 % en ce qui concerne le Tram A et la ligne D sera mise en service en 2019. On procédera aux premiers essais, sur la ligne de bande d'arrêt d'urgence de la rocade,  du Bus à haut niveau de service pour une mise en place en 2018. Les travaux de la rocade seront par ailleurs financés à 50% par l' Etat et 50% par la Métropole. Dix nouvelles stations de Vcub seront mis enj place en 2016.

Sur le volet économique, la Métropole continuera ses efforts pour conforter la filière numérique, la filière aéronautique et enfin celle du laser Mégajoule. Elle confortera dans le même ordre d'idée le budget du CHU.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alain juppé politique