Les Restos du cœur recherchent des bénévoles en Gironde

Les restos du coeur ont accueilli 20 000 personnes pendant l'hiver 2018-2019 / © France 3 Aquitaine
Les restos du coeur ont accueilli 20 000 personnes pendant l'hiver 2018-2019 / © France 3 Aquitaine

Ce mardi 26 novembre marque le lancement de la 35e campagne des Restos du cœur. En Gironde, la présidente de l'association lance un appel aux bénévoles.
 

Par MK avec Hélène Chauwin

Les premiers paniers repas ont été délivrés dans la matinée, au centre d'activités de la rue Fort Louis, à Bordeaux. Et déjà les bénéficiaires étaient nombreux dans ce lieu. En Gironde 20 000 personnes ont été accueillies l'hiver dernier.

S'il est impossible aujourd'hui pour Muriel Quilichini, la présidente de l'association en Gironde, de prédire si les demandes seront plus nombreuses pour l'hiver qui arrive, elle souligne notamment que le nombre de personnes accueillies a augmenté de 12% cet été.


 

Un public jeune

En fonction de la composition de leur foyer, les bénéficiaires qui s'inscrivent auprès des Restos peuvent passer entre une et deux fois par semaine et récupérer un panier comprenant des fruits frais, des légumes, des conserves, de la viande ou du poisson.
"En Gironde, comme sur le plan national, la majorité du public est jeune, qu'elle soit ou non étudiante, précise Muriel Quilichini. Nous avons 39% de mineurs et 51% de notre public à moins de 26 ans", ajoute-t-elle. ,
 

On retrouve également beaucoup de femmes responsables de famille, ou des personnes âgées de plus de 60 ans avec peu ou pas de retraite, ainsi que beaucoup de personnes isolées.
 

 

Recherche de bénévoles

La présidente des Restos du cœur en appelle aux bonnes volontés, acceptant de se rendre disponible pour permettre la distribution des repas et l'accueil des bénéficiaires. "Nous  sommes 1 550 bénévoles en Gironde. Ca paraît un gros un chiffre, mais on en a besoin de toujours plus, surtout à Bordeaux centre".
 

Le profil des bénévoles a changé



"Le profil des bénévoles a changé. Il y a toujours autant de personnes qui ont envie d'être solidaires, mais elles ont un peu moins de temps à proposer, c'est pourquoi on a toujours besoin de plus de monde".


Ecouter l'interview de Muriel Quilichini
Les restos du cœur recherchent des bénévoles en Gironde

 

Sur le même sujet

Les + Lus