Bannière résultats municipales

Municipales 2020 : Pierre Hurmic en tête, les écologistes remportent Bordeaux

C'est le nouveau visage de Bordeaux. La liste de l'écologiste Pierre Hurmic, EELV, a été élue ce soir. Historique. Alain Juppé a quitté la mairie en confirmant la défaite de Nicolas Florian (LR).

Pierre Hurmic
Pierre Hurmic © NICOLAS TUCAT / AFP

A 23 heures, les résultats définitifs ne sont pas encore connus mais avec 46 % le candidat vert devancerait de deux points le maire sortant Nicolas Florian (44%). Philippe Poutou serait à 9 %.

Alain Juppé confirme la défaite de son camp


Les électeurs ont choisi un nouveau destin pour leur ville de Bordeaux avec l'élection de l'écologiste Pierre Hurmic. L'ancien maire de Bordeaux Alain Juppé, a quitté le Palais Rohan vers 21h30 en déclarant sa tristesse au micro de France 3 Aquitaine.

 

J'ai beaucoup de tristesse ce soir. Il y a une vague verte en France.

Alain Juppé, ancien maire de Bordeaux


Un rush de participation en toute fin de journée


Ce dimanche 28 juin, la participation au second tour était de 37,88 % à 19h45 (36,98% au premier tour le 15 mars). A 17 heures, la participation était en-dessous des 29 %. Les bureaux de vote ont connu une forte affluence entre 19 et 20 heures. Pierre Hurmic est arrivé en tête dans les deux bureaux de vote de l'hôtel de ville. Des résultats très attendus comme à Lyon et à Strasbourg où les candidats verts étaient en position de faire basculer la ville. L'enjeu était fort dans la capitale girondine.
 

Une alliance avec LREM qui a échoué

Après la rivalité du premier tour, l'alliance au second. Nicolas Florian et Thomas Cazenave tête de liste LREM et arrivé en troisième position le 15 mars, ont choisi d'unir leur force pour remporter cette élection. "Il faut être constructif face à la crise sanitaire et économique", a déclaré Thomas Cazenave pour justifier son choix lors du dépôt des listes début juin. 

Le vert Pierre Hurmic siège dans l'opposition depuis 25 ans. Respecté par l'ancien maire de Bordeaux, il a été un poil à gratter efficace et une opposition constructive pour faire avancer les idées vertes et environnementales dans la ville. Dans une société qui change et la prise de conscience environnementale, Pierre Hurmic est arrivé à la deuxième place le 15 mars dernier, à 96 voix seulement de Nicolas Florian. Bordeaux, ville verte ? Une vraie possibilité...Ce faible écart a généré une grande fébrilité dans l'équipe sortante d'où l'alliance avec Thomas Cazenave de peur de perdre la ville. Une alliance très critiquée par l'écologiste Pierre Hurmic qui y a vu "un grand écart" et "des arrangements du vieux monde". 

La droite perd Bordeaux après 73 ans de gouvernance

C'est la première fois depuis 1947 que Bordeaux connaît un second tour pour les élections municipales. Les observateurs politiques ont scruté Bordeaux à la loupe depuis des mois. A l'instar de Lyon et Strasbourg, la droite s'est unie au centre pour faire barrage aux candidats verts qui ont obtenu des très bons scores au soir du premier tour. Le 15 mars dernier Pierre Hurmic était devancé de 96 voix seulement avec une abstention énorme de 63,1%.

Scène de joie à la permanence de Pierre Hurmic.
Scène de joie à la permanence de Pierre Hurmic. © France 3 Aquitaine

Une dernière semaine de campagne sous le signe de la polémique

La campagne électorale bordelaise a commencé la semaine sur le terrain judiciaire à six jours du second tour. Le candidat écologiste Pierre Hurmic a assigné en justice le maire sortant Nicolas Florian pour demander "à ce qu'il lui soit fait interdiction, sans délai, d'envoyer tout courrier, tout mail et de cesser toute communication « entretenant la confusion" entre sa qualité de maire et celle de candidat. Le tribunal s'est finalement déclaré incompétent. C'est une campagne d'emailing envoyée en fin de semaine dernière par l'équipe du maire sortant Nicolas Florian qui a mis le feu aux poudres et décidé son principal adversaire, l'écologiste Pierre Hurmic, à saisir la justice. 

Une enquête "Ipsos Sopra Stéria" avait donné Nicolas Florian vainqueur mi-juin

Certains retiendront que les sondages se sont trompés sur l'issue de ce scrutin. Un sondage réalisé mi-juin avait placé Nicolas Florian en première position, à neuf points de son rival. Le successeur d'Alain Juppé au fauteuil de maire en 2019 en sortait vainqueur de la triangulaire avec 49 % des suffrages exprimés. Une large avance par rapport à la liste conduite par Pierre Hurmic, liste d’union de la gauche et des écologistes, qui était créditéé de 40 %. Philippe Poutou pour la liste " Bordeaux en luttes" restait au même niveau qu'au premier tour avec 11 %, selon l'enquête. Ce dimanche 28 juin, les électeurs n'ont pas conforté les estimations.

La déception du maire sortant battu


Ce dimanche soir, Nicolas Florian, entouré de ses fidèles s'est dit triste. " Une page nouvelle s'écrit à Bordeaux " " Je ne baisserai pas les bras " a-t-il fait savoir, évoquant un esprit constructif, avec bienveillance et aussi vigilance. 
Réaction de Nicolas Florian battu à Bordeaux

 

Les résultats du premier tour à Bordeaux 

© FTV
© FTV

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter