Le rush des réservations de la ligne TGV Paris-Bordeaux : + 70%

La SNCF s’attend à un afflux monstre cet été à partir du 2 juillet prochain. La nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique, appelée L’Océane et reliant Paris à Bordeaux, a ouvert ses réservations. Il y a une belle attractivité de la nouvelle ligne à grande vitesse.

Les chiffres parlent d’eux-même : près de 70% selon les données du site Voyages-Sncf.com. Avec plus d’une heure de trajet en moins, il y a maintenant de quoi hésiter avec l’avion. Avec près de 35.000 places disponibles chaque jour, soit cinq fois l'offre aérienne, les voyageurs ne se font pas prier.

La SNCF a parfaitement anticipé cet afflux et déclare faire front puisque "les 14 chantiers de la grande rénovation de la gare Saint Jean entamés depuis 4 ans vont répondre à cet afflux. La rénovation des halls 1 et 2, le bâtiment côté Belcier, l'atelier de maintenance TGV sont autant de réalisations qui vont dans cette offre de qualité de service. Ce sont près de 2,3 millions de voyageurs sur l'année qui sont attendus."

Comment allons-nous pouvoir accueillir cet afflux de visiteurs liés au TGV ? 


+ 70 % annoncé par la SNCF sur la ligne Paris/Bordeaux pour cet été - Brigitte Bloch du comité régional régional du tourisme nous explique comment accueillir ces voyageurs ©France 3

Quel retour d'expérience sur la dernière ligné mise en service Paris - Strasbourg ? Un rush durable ou pas ? 

Brigitte Bloch nous explique le retour d'expérience sur l'arrivée du TGV dans une grande métropole : Strasbourg ©France 3 Aquitaine


 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité