Sable du Sahara : chaleur, ciel voilé, ambiance sépia sur l'Aquitaine

La remontée d'air chaud accompagnée de vent de sable du Sahara commence à atteindre la France avec pour porte d'entrée l'Aquitaine ce samedi, sur les Pyrénées et au large des côtes atlantiques. Dimanche, elle se décalera vers l'Est à l'intérieur des terres.

Si vous avez constaté des traces de sable ocre sur votre voiture ce samedi matin, ce n'est que l'un des effets étranges qui accompagnent le phénomène météorologique. La couleur plus soutenue se fait remarquer sur la blancheur des reliefs ce samedi matin. Les sommets pyrénéens se sont parés de jaune orangé comme en témoignent les web cams notamment du Pic du Midi.

"Depuis cette nuit, le sable est en train de remonter par le bas de la façade atlantique, au large de l'Aquitaine", explique Yann Amice, météorologue et océanographe.  

Ça transite au large et ça vient déborder sur les côtes aquitaines, dans l'après-midi (de samedi) avant de remonter vers le nord de la France et le Nord est (en fin de week-end).

Yann Amice

Météorologue (site : WeatherNCo.com)

Un ciel voilé sur la plage

Ce samedi, on prendra surtout conscience du phénomène sur le littoral. "On doit avoir cette notion de ciel voilé en Aquitaine, des nuages bas malgré le soleil".

C'est pourquoi sans doute certains surfeurs, sur la côte basque, ont pu, ce samedi matin expérimenter quelques vagues dans une brume presque irréelle comme aperçue notamment à Anglet...

Et dimanche, "la concentration sera plus importante en Aquitaine. Le panache de sable se déplace de l'Ouest vers l'est, sur toute la zone Aquitaine dimanche fin de matinée début d'après-midi", avant de se décaler vers l'est de la France. Et lundi,  "l'Aquitaine retrouvera un ciel plus dégagé".

Le spécialiste explique que la dynamique de ce phénomène de sable "s'appuie sur la tempête "Olivia" nommée par les Portugais (vendredi midi)", qui était conséquente dans le Nord-ouest du Cap Finistère. "Cette dépression qui était très basse a dirigé un flux de Sud-Ouest sur l'ensemble de l'Europe de l'ouest. C'est ce vent, associé à cette dépression qui a permis de déclencher ce déplacement de sable".

Fines particules jusqu'au Danemark

Venu du Sahara, ce sable va être transporté par des vents très rapides de haute altitude. Au fur et à mesure de son parcours les particules se déposent mais "plus elles sont fines, plus elles vont loin", précise le météorologue qui assure qu'elles devraient toucher l'Europe du nord, "jusqu'au Danemark avant de se disperser".

Des particules dans l'air qui au-delà de l'image contribue à la dégradation de la qualité de l'air. Les plus fragiles doivent en tenir compte jusqu'à la fin de l'épisode.

Forte houle et coefficients de 113

Ce nuage de sable précède un autre épisode venteux qui pourrait concerner l'Aquitaine. La dépression  remonte des Açores vers les îles Britanniques, "Olivia" chez les Portugais, devenue "Kathleen" en se développant sur le Royaume-Uni. "Elle va générer un fort coup de vent dans le nord-ouest de la Bretagne, mais assurer le développement de belles vagues avec des hauteurs caractéristiques de 5 à 6 m au large mardi (9 avril)".

Sur les côtes aquitaines, nous pourrions alors connaître de "grosses conditions" : une forte houle accompagnant des forts coefficients de 113, même si les rafales concernent essentiellement le quart nord-ouest, précise Yann Amice.