• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Six mois avec sursis pour le président de la Fédération des grands vins de Bordeaux, reconnu coupable de tromperie

Hervé Grandeau, président de la fédération des grands vins de Bordeaux a été condamné à six mis de prison avec sursis et à 30 000 euros d'amende, pour avoir mélangé des vins AOC avec du vin de table. 

Par MK

Hervé Grandeau, président de la fédération des grands vins de Bordeaux a été condamné à six mois de prison avec sursis et à 30 000 euros d'amende, dont 20 00 avec sursis. Son frère Régis Grandeau a été condamné à quatre mois avec sursis et 31 000 euros d'amende, dont 20 000 avec sursis.
Leurs entreprises  sont également condamnées à des amendes de 200 000 euros, dont 150 000 euros avec sursis.
 

Mélanges

Les deux hommes avaient comparu le 20 juin devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. La justice leur reprochait d'avoir procédé à des mélanges entre leur surplus de production AOC et du vin de table dans leur propriété du Château Lauduc, à Tresses, alors que la réglementation impliquait que le surplus soit détruit.

Les deux hommes devront également verser des dommages et intérêts de 3 000 et 2 000 euros  à l''INAO (Institut national de l'origine et de la qualité) et la Confédération paysanne, toutes deux parties civiles dans ce procès.
 

Sur le même sujet

La Summer League de Basket en Nouvelle Aquitaine, c'est sur .3 NOA

Les + Lus