• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La tempête Miguel, phénomène “atypique”, arrive sur la Gironde ce vendredi

Des rafales de vents sur Arcachon en août 2018 / © NICOLAS TUCAT / AFP
Des rafales de vents sur Arcachon en août 2018 / © NICOLAS TUCAT / AFP

La tempête Miguel, actuellement en train de se creuser au large de la Galice en Espagne, devrait frapper l'ouest de la France ce vendredi 7 juin.  Un événement "atypique" à cette saison, estime Météo France.

 

Par Maïté Koda

De la pluie et des vents forts sont attendus sur l'Ouest de la France ce vendredi. En Gironde, "des rafales entre 90 et 100 km/ heures sont attendues dans les terres", explique Olivier Cabanes, prévisionniste à Météo France Bordeaux.
Sur le littoral, les vents pourraient atteindre les 110 kilomètres heure, notamment dans le Médoc, et en Poitou-Charente. Des phénomènes qui seront accompagnés de fortes pluies.
 

Le temps sera également très agité dans le sud de l'Aquitaine avec des vents forts, qui devraient commencer à perdre de leur intensité vers 15 – 16 heures vendredi.

Phénomène "atypique"


La tempête Miguel, nommée par des météorologistes espagnols, est en gestation au large de la Galice dans le nord-ouest du pays, et doit ensuite circuler dans le nord du golf de Gascogne.

L'événement climatique, qui s'apparente à une tempête hivernale, est  peu courant au mois de juin "A cette période on a surtout des orages violents pendant une dizaine de minutes. Là, on annonce des vents forts pendant plusieurs heures, explique Olivier Cabanes, qui qualifie le phénomène "d'atypique", mais pas "anormal ni exceptionnel".
 

Prudence 


Les vents violents pourraient néanmoins avoir des conséquences sur les arbres, feuillus en cette fin de printemps, qui offrent une prise au vent particulièrement forte. Par ailleurs, les fortes pluies de ces derniers jours ont gorgé les sols d'eau.

" Il faut se méfier de cet aspect. On peut imaginer que la tempête Miguel pourrait avoir des conséquences plus importantes que ce que des rafales de cette intensité engendrent habituellement", poursuit Olivier Canabes.
Par précaution, la ville de Bordeaux a annoncé en fin de journée que les espaces verts seront fermés toute la journée. Idem par exemple à Villenave d'Ornon. 
 
 



Les alertes vigilance de Météo France seront émises dès ce jeudi à 16 heures.
 

Sur le même sujet

Le service des urgences du centre hospitalier Agen-Nérac en grève illimitée

Les + Lus