Tour de France 2023 : circulation perturbée, surveillance par drones, écoles fermées..., le dispositif de sécurité renforcé en Gironde

Les 7 et 8 juillet, le Tour de France 2023 arrivera en Gironde avec deux étapes à Bordeaux et Libourne. Pour garantir l'ordre, la préfecture a renforcé son dispositif de sécurité.

Une semaine après le lancement de la Grande Boucle, le peloton sera dans le département. Pour ce rendez-vous spécial, des mesures exceptionnelles sont prévues "de façon à ce que cet évènement festif soit le plus réussi possible", précise Etienne Guyot, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine.

Une circulation perturbée

Le stationnement est interdit à partir de la veille sur le circuit du Tour. En ce qui concerne la circulation, elle sera arrêtée deux heures avant le passage des coureurs, puis rétablie après le passage de la voiture balai.

Il faut que ce soit fluide et que l'on n'ait pas d'obstacle sur cette étape.

Etienne Guyot, préfet de Nouvelle-Aquitaine.

à France 3 Aquitaine

Dispositif de maintien de l'ordre exceptionnel

Afin d'assurer la sécurité des coureurs et des spectateurs, 1100 policiers et gendarmes seront mobilisés. Plusieurs services rattachés sont réquisitionnés, comme le RAID, les militaires de Sentinelle, ou une brigade nautique.

À Bordeaux, un dispositif important de police est prévu, avec environ 350 policiers de sécurité publique présents. Une vigilance accrue des drones est également attendue, avec un dispositif permettant de localiser les télépilotes.

Au-delà de ces moyens conséquents au niveau policier, 20 écoles se trouvant sur le circuit sont fermées le jour des étapes, "Pour qu'aux abords des écoles, il n'y ait pas d'afflux et que l'on soit au maximum sécurisé.", continue le préfet.

Si la campagne d'information est en marche, le haut fonctionnaire appelle néanmoins à une responsabilisation individuelle des spectateurs. 

Retrouvez toutes les vidéos du Tour de France sur notre plateforme France.tv.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité