• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Tremblement de terre ce mercredi matin en Gironde, Dordogne et en Charente-Maritime

L'épicentre du séisme se trouvait à quatre kilomètres de Montendre en Charente-maritime, mais les secousses ont été ressenties dans toute la région comme l'indique ce relevé du bureau central référent à l'université de Strasbourg / © Bureau central des séismes Université Strasbourg
L'épicentre du séisme se trouvait à quatre kilomètres de Montendre en Charente-maritime, mais les secousses ont été ressenties dans toute la région comme l'indique ce relevé du bureau central référent à l'université de Strasbourg / © Bureau central des séismes Université Strasbourg

Un tremblement de terre a été ressenti ce matin en Gironde et en Charente. L'épicentre se trouvait tout proche de Montendre en Charente-Maritime. Les secouses n'ont fait aucun blessé ni dégât matériel, selon la préfecture de Nouvelle-Aquitaine.

Par Maïté Koda

"Les fenêtres ont claqué! Ça a tremblé pendant au moins cinq bonnes secondes", raconte Valérie Mammar. Secrétaire à l'Epahd Louis Braille de Vayre en Gironde, elle assure avoir d'abord pensé à des travaux avec de gros camions.
 

Les infirmières l'ont ressenti dans les deux étages du bâtiment. Rien n'est tombé, mais la secousse était bien vive!.

A Mérignac, dans l'agglomération bordelaise, cette femme témoigne : 

J'étais en train de travailler assise face à mon écran d'ordinateur quand j'ai senti le sol vibrer assez fortement. L es meubles en bois construits récemment par mon mari ont fait le bruit du bois qui craque, la piscine intérieure à débordement a fait des petites vague, les lustres ont bougé eux aussi... Mis à part le côté impressionnant, cela a duré très peu de temps et il n'y a pas eu de casse, mais c'est la première fois que j'ai senti cela à 49 ans !

Magnitude 4,9 sur l'échelle de Richter


Il ne s'agissait pas de travaux mais bien d'un tremblement de terre. Ce mercredi 20 mars, à 10h56, une secousse de magnitude  4,9 a été ressentie en Gironde, confirment l'université de Strasbourg et le Renass, le Réseau national de surveillance sismique, qui précise que l'épicentre se trouvait à 4 kilomètres de Montendre, en Charente-Maritime. 



 
Un tremblement de terre a été ressenti ce mercredi matin dans la région. Il a été analysé et authentifié par les spécialistes de l'université de Strasbourg, référence en France sur les phénomènes sismiques. / © @université Strasbourg
Un tremblement de terre a été ressenti ce mercredi matin dans la région. Il a été analysé et authentifié par les spécialistes de l'université de Strasbourg, référence en France sur les phénomènes sismiques. / © @université Strasbourg

 

Un événement relativement rare



Un séisme d'une telle intensité est relativement rare, assure Jérôme Vergne, du Renass.  Notamment parce que le lieu où a été localisé l'épicentre, dans le sud de la Charente-Maritime est "l'un des lieux où l'on enregistre une des plus faible activité sismique de France".

Jérôme Vergne le situe "dans l’extrême sud de l’entité géologique du massif armoricain". Il s'agit "très probablement une rupture d’une des anciennes failles créées il y a plusieurs millions d’années". 
"Les anciennes failles de cette zone sont encore mal connues. Il va nous permettre d’accroître nos connaissances", témoigne Jérôme Vergne qui invite les témoins à livrer leur récit sur le site http://www.franceseisme.fr. 



Selon le sismologue, il faut remonter à 1759 pour avoir trace d'un phénomène similaire, dans l'Entre-deux mer. Plus récemment, en avril 2016, un séisme de magnitude 5,2  avait également été ressenti dans tout l'ouest et à Bordeaux. L'épicentre se trouvait alors à proximité de la Rochelle. 
 

Des secousses ressenties sur des centaines de kilomètres


Ce mercredi, d'après les centaines de témoignages recueillis par le Renass, ( 600 à la mi-journée ) les secousses ont été ressenties dans un rayon de 200 à 250 kilomètres autour de l'épicentre. Il faut s'attendre à de nouvelles secousses de bien plus faibles intensité ( micro-secousses ) dans les jours à venir. 



La carte des effets sismiques du site France séisme > 
 
© France seisme
© France seisme


Depuis, de nombreux témoignages affluent également sur les réseaux sociaux, en provenance. de la Gironde, la Dordogne et la Charente-Maritime.

 
 

 


Aucun blessé


Selon la préfecture de Nouvelle-Aquitaine, aucun blessé ni dégât matériel n'était à déplorer en fin de matinée. Une seconde secousse, de plus faible intensité 2,8, a été ressentie à 11h29. 

 

Regardez le reportage de Gilles Bernard et Pascal Lecuyer
La terre a tremblé dans le Sud-Ouest
Un séisme de 4,9 sur l'échelle de Richter a été ressenti en Charente-Maritime, Charente et Gironde - G.Bernard / P.Lecuyer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les toits de la cathédrale St Front ouverts au public

Les + Lus