Université : une centaine d'étudiants vote le blocage de Bordeaux-Montaigne

Les murs de la fac de Lyon : mobilisation des étudiants en soutient à leur camarade qui s'est immolé par le feu à Lyon le 8 novembre 2019. / © Maxime JEGAT
Les murs de la fac de Lyon : mobilisation des étudiants en soutient à leur camarade qui s'est immolé par le feu à Lyon le 8 novembre 2019. / © Maxime JEGAT

Une centaine d'étudiants a voté le blocage de l'université de Bordeaux-Montaigne lundi 18 novembre pour dénoncer la précarité étudiante.

Par Christine Le Hesran

La colère gronde dans les rangs des étudiants bordelais. Ce vendredi midi, une centaine d'entre eux a voté le le blocage de l’université Bordeaux-Montaigne à partir de lundi prochain, le 18 novembre au petit matin.
Ils étaient réunis en assemblée générale à l’appel principalement de Solidaires Etudiant-e-s, OSB IV (Organisation socioculturelle de Bordeaux IV), la Fédération syndicale étudiante (FSE).
 


Le blocage a été décidé pour lutter contre la précarité étudiante mais l'un des présents met " en garde quant au fait de l'opposition majoritaire dont on fera probablement face".

Il ne faut pas que l'acte désespéré de cet étudiant à Lyon reste sans réponse et que la précarité étudiante dont on fait face actuellement s'inscrive dans une pérennité.
Facebook - Relais des mouvements étudiants - Bordeaux Montaigne -

Le rendez-vous a été fixé à 5 h 30.

Un blocage a eu lieu ce vendredi à l'université de Nantes où les cours ont été annulés.
 

Sur le même sujet

Les + Lus