La ville de Bordeaux jumelée avec celle de Wuhan, des échanges réguliers sont organisés

La ville de Bordeaux est officiellement jumelée avec la cité chinoise de Wuhan depuis 1998. De nombreux échanges notamment scolaires sont effectués chaque année. Le maire de Bordeaux a adressé un message de soutien à son homologue de Wuhan.

Les 11 millions d'habitants de Wuhan ont interdiction de quitter la ville où le coronavirus 2019-nCoV est apparu
Les 11 millions d'habitants de Wuhan ont interdiction de quitter la ville où le coronavirus 2019-nCoV est apparu © Hector RETAMAL / AFP
Cela fait plus de vingt ans que les deux cités se sont rapprochées.

Ces dernières années, avec la forte expansion de Wuhan, la coopération s'est renforcée. Il existe de nombreux accords de partenariats entre établissements scolaires, collèges, lycées et lycées professionnels. 

Pour exemple, le lycée Montaigne envoie régulièrement des élèves de première et terminale passer une année entière au sein du lycée des langues étrangères de Wuhan. Et reçoit en échange des élèves chinois.

En ce moment, aucun élève de Montaigne n'est en Chine et l'établissement n'accueille personne de Wuhan. L'échange n'a pas eu lieu cette année.

La coopération est aussi très forte dans différents domaines professionnels. Au niveau de la santé, des médecins de l'hôpital Asia Heart de Wuhan viennent chaque année au CHU de Bordeaux en formation.

Un bureau aquitain du pôle Alpha Route des Lasers a été installé dans la cité chinoise afin d'accompagner les entreprises françaises dans leurs actions de promotion.

Une maison du Sud-Ouest a également été ouverte en 2013. C'est "un lieu de restauration et de vente de produits du Sud-Ouest" explique la Région.

La ville de Wuhan située à 800 kilomètres à l'ouest de Shanghaï compte onze millions d'habitants. C'est le plus grand port fluvial de Chine et le 3e centre universitaire du pays avec 500 000 étudiants.

Le maire de Bordeaux Nicolas Florian a fait part de sa "solidarité dans ce contexte difficile" à son homologue chinois et a adressé son soutien et ses sincères condoléances aux familles touchées par le coronavirus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société