Coronavirus à Bordeaux : pas encore de traitement, les personnes entrées en contact avec le patient infecté recherchées

Le CHU Pellegrin de Bordeaux, aussi appelé tripode, est référent en matière de maladies infectieuses en Nouvelle-Aquitaine, tous les patients suspects y sont transférés
Le CHU Pellegrin de Bordeaux, aussi appelé tripode, est référent en matière de maladies infectieuses en Nouvelle-Aquitaine, tous les patients suspects y sont transférés

L'homme de 48 ans atteint par le coronavirus est hospitalisé depuis jeudi au CHU de Bordeaux dans une chambre confinée. Il est revenu mardi d'un voyage en Chine au cours duquel il est passé par Wuhan. Les personnes entrées en contact avec lui sont en cours d'identification.

Par CA

C'est le tout premier cas d'infection révélé en France sur les trois déclarés pour l'instant. Les deux autres étant hospitalisés à Paris.

Le patient bordelais, originaire de Chine, serait un habitant de l'agglomération bordelaise.

Il n'aurait été en contact qu'avec une dizaine de personnes depuis son retour mardi d'un voyage à caractère privé.

"Nous savons que depuis qu'il est sur le territoire français, il a été en contact avec une dizaine de personnes, nous allons les contacter" a déclaré vendredi soir la ministre de la santé Agnès Buzyn.

L'homme a été placé en quarantaine dans une chambre équipée d'un sas à pression négative pour empêcher toute propagation du virus. 

"Il va bien" a affirmé Agnès Buzyn.

Lors de sa première consultation chez SOS médecins à Bordeaux il souffrait de toux et de fièvre, les symptômes du 2019-nCoV. 
 

Aucun traitement contre le coronavirus


Il n'existe encore aucun traitement contre ce nouveau virus dont la période d'incubation va de deux à douze jours. "Il faut d'abord en apprendre plus sur ce 2019-nCOV et obtenir la séquence de son génome pour pouvoir mettre au point un diagnostic" explique l'Organisation Mondiale de la Santé qui suit l'épidémie de très près.

"La mise en quarantaine est la seule réponse possible" pour l'instant selon l'OMS.

L'infection, semblable à un rhume, peut dans les cas les plus graves entraîner des problèmes respiratoires et dégénérer en pneumonie. 

A l'heure actuelle, près de 1300 personnes sont contaminées dans le monde essentiellement en Chine et plus 40 personnes en sont mortes.

Les trois cas français sont les premiers en Europe. A Paris les deux personnes infectées seraient un couple de chinois de passage dans la capitale.

En cas de doute, il est essentiel de rester confiné sans contact avec autrui et de composer le 15.

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus