Contre les décharges sauvages, certaines communes de Gironde misent sur les pièges photographiques

À Saint-Aubin-du-Médoc, les agents de la police municipale examinent les ordures à la recherche d’éléments pour identifier les coupables. / © France 3 Aquitaine
À Saint-Aubin-du-Médoc, les agents de la police municipale examinent les ordures à la recherche d’éléments pour identifier les coupables. / © France 3 Aquitaine

Comment lutter contre les décharges sauvages ? Confrontées à cette question, les communes de Blanquefort et Saint-Aubin-du-Médoc, en Gironde ont décidé d'installer des appareils photo automatiques dans des endroits stratégiques. 

Par AR

240 m3 de déchets en tout genre. C'est le triste total collecté l'an dernier au bout de la Plaine des Sports de Saint-Aubin du Médoc, en Gironde, qui fait office de décharge sauvage. 

Et débarrasser la nature de cette pollution, "ça coûte beaucoup à la collectivité", souligne Christophe Duprat, le maire de la commune. "Pendant cinq semaines, nous avons eu deux agents pour nettoyer la forêt. [...] Quand on récupère des pneus ou de l'amiante, il faut les faire reprendre, ça n'est pas gratuit". 

Pour retrouver les coupables et leur infliger une amende, les policiers municipaux tentent de retrouver des indices dans les déchets. La mairie compte aussi sur la vigilance de ses administrés, invités à signaler tout dépôt irrégulier. Et mise désormais sur une autre technique : l'installation de pièges photographiques dans des endroits stratégiques. 

C'est aussi le choix fait à Blanquefort, comme l'explique la maire Véronique Ferreira. "On décide d'installer des appareils photo qui vont prendre en flagrant délit les auteurs de cette délinquance." 

Pour rappel, jeter ses déchets n'importe où est passible d'une amende de 68 à 1500 euros et la confiscation du véhicule ayant servi au transport.
 
Regardez le reportage de Karim Jbali et Nicolas Pressigout :  
Contre les décharges sauvages, certaines communes de Gironde misent sur la vidéo-surveillance
Intervenants : Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin-du-Médoc (33), Véronique Ferreira, Maire de Blanquefort (33) Equipe : JBALI Karim, PRESSIGOUT Nicolas Montage : CHAGUE Boris

De son côté, Bordeaux Métropole va revoir les horaires d'ouverture et de fermeture des centres de tri et de recyclage pour les adapter aux horaires de chantiers des professionnels.
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus