Coronavirus : après les quais de Bordeaux, les plages aquitaines également interdites d'accès

© Claudie Bouyssounouse
© Claudie Bouyssounouse

Il est désormais interdit de se promener sur les plages et les chemins du littoral. La préfète de la Gironde a signé un arrêté en ce sens ce jeudi. Quelques heures plus tôt, la mairie de Bordeaux, estimant que trop de promeneurs bravaient les consignes de sécurité, a interdit l'accès aux quais.

Par MK avec AL Jean-Pierre Stahl et Elise Galand

Il est désormais interdit de se promener sur les plages sur le littoral aquitain. La Préfète de la Région Nouvelle-Aquitaine Fabienne Buccio a pris un arrêté interdisant l'accès aux plages, plans d'eau, plages, sentiers, espaces dunaires, forêts, et parcs situés sur le littoral du département.

Seuls les déplacements liés à une activité professionelle restent autorisés.
 
 

"La violation de cette interdiction sera punie de l'amende prévue pour les contraventions de 4e classe, soit 135 euros pour l'amende forfaitaire, pouvant être majorée à 375 euros", précise la préfecture.

Eviter les rapprochements

Depuis mardi midi, les Français doivent se confiner chez eux. Les sorties sont autorisées uniquement dans un cadre précis. Et chaque personne contrôlée à l'extérieur de son domicile doit pouvoir présenter une attestation sur l'honneur justifiant son déplacement. 

Impossible désormais de sortir marcher sur la plage, seul ou à plusieurs, ou de profiter de la jetée pour en prendre plein les yeux, les risques de promiscuité avec d'autres promeneurs étant jugés trop importants. 
 

La fin des pique-niques sur la plage

Une décision saluée par Philippe de Gonneville, le maire de Lège-Cap-Ferret, qui rappelle que dimanche encore, plusieurs rassemblements familiaux et pique-niques étaient organisés sur la plage, au mépris des distances de sécurité. 

 
Sur les plages de Gironde, les contrôles de gendarmerie vont se multiplier / © JPS / France 3 Aquitaine
Sur les plages de Gironde, les contrôles de gendarmerie vont se multiplier / © JPS / France 3 Aquitaine
 

Contrôles à prévoir

La commune attend le renfort d'une douzaine de réservistes afin de pouvoir contrôler au mieux les récalcitrants. Cent-vingt huit gendarmes sont déjà déployés sur les communes de Lège, Andernos, Biganos, Gujan et Belin-Beliet.
Un escadron supplémentaire est également attendu sur la partie nord du bassin. L'hélicoptère de la gendarmerie sera également amené à faire respecter l'interdiction.


Mercredi 18 mars, la préfecture maritime avait déjà annoncé interdire toute activité nautique. Surf, plongées, nautisme sont également proscrits. Plusieurs plages du Pays basque avaient été interdites d'accès comme précisé dans notre article.
 
 

Les quais de Bordeaux sont fermés

La décision de la préfète intervient quelques heures après la décision de la mairie de Bordeaux qui a annoncé la fermeture des quais. Car, en ville aussi, les promeneurs semblaient peu enclins à respecter les recommandations afin d'éviter la propagation du virus. 

"Malgré les consignes strictes de confinement, les quais de Bordeaux, rive gauche et rive droite restent fréquentés anormalement par les promeneurs et les joggeurs", déplore la mairie dans son communiqué.

L'interdiction cible les quais des deux rives, du pont de pierre au pont Chaban-Delmas.

Mardi après-midi, plusieurs promeneurs qui déambulaient sur les quais de Bordeaux était rappelés à l'ordre par la police.

Sur le même sujet

Les + Lus