• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Décrocheurs de portraits “ Macron “ relaxés : ”un message très fort” pour huit Girondins bientôt en procès

Le 28 mai 2019, les activistes d'ANV Cop 21 de Gironde ont décroché cinq portraits dans des mairies du Bassin d'Arcachon / © ANV Cop 21 Gironde
Le 28 mai 2019, les activistes d'ANV Cop 21 de Gironde ont décroché cinq portraits dans des mairies du Bassin d'Arcachon / © ANV Cop 21 Gironde

La décision inédite du juge lyonnais est interprétée comme un soutien à l'action conduite aussi en Gironde, pour dénoncer l'inertie du président Macron face à l'urgence climatique. Huit activistes sont poursuivis le 18 octobre à Bordeaux pour des décrochages réalisés dans des mairies du Bassin.

Par Christine Le Hesran

La décision surprise du juge lyonnais, à savoir la relaxe pour les décrocheurs de portrait Macron, ne passe pas inaperçue en Gironde. Dans quelques jours, ce sera le tour de huit prévenus, entre 21 et 63 ans. Ils doivent comparaître devant le tribunal de grande instance de Bordeaux le 18 octobre. Alors Boris Cousin, porte parole de ANV Cop 21 Gironde, l'association à l'origine de cette action, savoure la portée du message envoyé depuis Lyon lundi 16 septembre. 

C'est drôle le soutien du juge lyonnais. C'est un message très fort, une énorme victoire. Le juge dit clairement que la désobéissance civile et l'action de décrocher un portrait est une action légitime en l'absence de dialogue suffisant du Président. Ça légitime nos actions, ça a du sens. 

Le magistrat lyonnais a jugé que la réalité du dérèglement climatique "affecte gravement l'avenir de l'humanité", ce qui légitime "d'autres formes de participation" des citoyens, "dans le cadre d'un devoir de vigilance critique". 
" Ça change le contexte " reconnaît Boris Cousin. 
 


Les huit Girondins sont poursuivis pour " vol en réunion avec ruse pour six d'entre eux et deux pour complicité ".

Ce sont des gens du quotidien, des citoyens de Gironde, préoccupés par les questions d'urgence climatique et affolés par l'inaction du gouvernement. 
Boris Cousin - ANV Cop 21 Gironde

Cinq mairies visitées sur le Bassin d'Arcachon

Les faits reprochés remontent au 28 mai. L'équipe de 18 personnes en tout décroche cinq portaits durant la même journée à Audenge, Biganos, Le Teich, Gujan-Mestras et la Teste de Buch. 
ANV Cop 21 est l'association qui a mené l'action, tout comme sur le reste du territoire français. 17 procès sont en cours dans l'hexagone pour les mêmes raisons. D'autres actions de décrochages de portrait dans les mairies ont eu lieu en Gironde comme à Bègles, Gradignan ou encore dans le Médos sans donner pour autant lieu à procès. 

Cette désobéissance civile commune à l'ensemble du territoire était organisée en vue du G7 de Biarritz en août. L'intention est alors d'alerter à l'occasion de cette grande réunion internationale et la présence des médias du monde entier. 
 

Réaction du gouvernement à la relaxe

La ministre de la transition écologique s'est manifestée contre la décision de justice  "Je pense que franchement des comportements inciviques ne méritent pas d'être encouragés par des décisions de ce type", a réagi Elisabeth Borne, sur France 2, évoquant "un cas isolé".

Le parquet a déjà annoncé avoir fait appel de la décision du juge. .







 

Sur le même sujet

Le Château de Gageac ouvrira ses portes lors des Journées du Patrimoine

Les + Lus