Faute de bébés, la maternité de la clinique Saint-Martin de Pessac va fermer

Avec seulement 500 accouchements en 2015, le service maternité de la cinique ne peut plus maintenir son activité. Sur les cinq gynécologues-obstétriciens, l'un est parti à la retraite, trois autres ont démissionné. La fermeture de la maternité en mai 2016 semble inéluctable. 

Les cris de bébé sont moins forts aujourd'hui qu'il y a quelques années quand le service tournait à plein régime (1 300 naissances en 1995). Les derniers accouchements devraient avoir lieu en mai avant la fermeture définitive de la maternité de la clinique Saint-Martin. 
En cause : la baisse de la natalité dans la région. Le sort du service semble avoir été scellé par l'agence régionale de la santé (ARS). 



L'activité réduite a incité trois gynécologues-obstétriciens à démissionner. Un quatrième médecin libéral a pris sa retraite. Il ne reste plus aujourd'hui qu'un seul professionnel en activité. Trop peu pour pérenniser la maternité. 

La fermeture du service devrait entraîner le licenciement de 22 personnes