• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

“Gilets jaunes” : point de tension à Virsac en Gironde

Dimanche, les manifestants ont allumé des feux sur la chaussée avec des arbres et des pneus sur l'A10, à virsac. / © Stephane Llerena
Dimanche, les manifestants ont allumé des feux sur la chaussée avec des arbres et des pneus sur l'A10, à virsac. / © Stephane Llerena

Depuis samedi 17 heures, les manifestants jouent au chat et à la souris avec les forces de l'ordre au niveau du péage de Virsac sur l'A10. Entre 300 et 400 personnes sont sur place avec l'intention d'y rester. Des feux de pneus et des arbres coupés jonchent la chaussée

Par America Lopez

C'est le point chaud du mouvement des "gilets jaunes" en Gironde. Dimanche, des affrontements ont éclaté vers 16 heures entre des manifestants qui ont jeté des cocktails molotov sur les CRS, qui en retour ont lancé des bombes lacrymogènes.

La situation est redevenue calme vers 17h30. Les CRS ont enlevé leurs casques pour l'instant, selon des témoins. 


Des manifestants déterminés


Une foule importante se forme à Virsac, " environ 1500 personnes à 17 h 45.

Certains manifestants sont sur place depuis hier comme ce père de famille qui se fait appelé "Obélix", 48 ans, ancien chauffeur routier et demandeur d'emploi, qui compte passé une nouvelle nuit dehors.

Avec toutes les taxes, les hausses du carburant, du gaz, de la CSG, on a du mal à finir les fins de mois. Avec mon épouse, on a 250 euros de budget essence par mois.

Ce père de famille manifeste pour le 3ème fois de sa vie car "c'est devenu trop dur".
 

Nous, à la base, on est un mouvement pacifique de citoyen, le peuple français en a marre. On n'est pas là pour casser ni agresser les gens.

Des manifestants coupent des arbres avec des tronçonneuses pour les mettre sur la chaussée de l'A10 / © Stephane Llerena
Des manifestants coupent des arbres avec des tronçonneuses pour les mettre sur la chaussée de l'A10 / © Stephane Llerena
© Stephane Llerena
© Stephane Llerena


La suite du mouvement des "gilets jaunes" à Virsac ? 


Les  manifestants, qui ont passé la nuit au niveau du péage de Virsac, ont l'intention de rester. Ils espèrent la relève des routiers dans la nuit de dimanche à lundi ainsi que des agriculteurs en tracteurs. Ils comptent aussi sur le mouvement des infirmières mardi prochain pour donner une suite à leur mécontentement.

Hier, vers 18 heures, les forces de l'ordre ont fait "six charges de grenades lacrymogènes" selon Obélix, pour déloger les manifestants et rétablir la circulation.

Dimanche, en début d'après-midi, des fourgons de CRS étaient présents au péage, qui est fermé à la circulation dans les deux sens. Ils devraient tenter une nouvelle opération pour évacuer les "gilets jaunes" présents sur la chaussée.

La N10 est également perturbée par des opérations escargot.

Sur l'A63, au niveau de Cestas et de Canéjan, autre point sensible en Gironde, les CRS ont délogé les manifestants vers 14 heures. Les "Gilets jaunes" cherchent d'autres axes stratégiques à bloquer...

La préfecture de Gironde ne communique pas pour l'instant.

Regardez la vidéo publiée dimanche à 14h30 par un gilet jaune présent à Virsac, en Gironde.
 

Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus