Hourtin : championnat du monde de lancer de tong, un record à battre 34,77 m !

La 13e édition du championnat du monde de lancer de tong aura lieu ce dimanche 2 août sur l'Ile aux enfants à Hourtin- Port en Gironde. Adeptes de la fameuse sandale de l'été, vous pouvez encore vous inscrire !

Une compétition créée en 2003 par l'association LAC ( Lachanau animation culture). Cette année 50 équipes s'affronteront (35 équipes seniors et 15 équipes juniors de moins de 15 ans ) pour faire tomber le record du monde de 34,77 m, établi en 2012 par les frères Laurent et Jérôme Vignolles d'Hourtin.
Les inscriptions se feront sur place dimanche  entre 14H et 15H. 


Les règles du lancer de tong

Le projectile
Une tong est une chaussure ouverte composée d’une semelle et d’une lanière tenue en 3 points. Sa particularité est d’être tenue en insérant une partie de la lanière entre le gros orteil et l’autre doigt. Une tong pourra être homologuée lors du « contrôle technique »,  et tout au long de la manifestation. Elle doit comporter une semelle souple (ni liège, ni bois) et et son poids ne doit pas dépasser 225 grammes.
L’organisateur pourra donc refuser toute tong jugée non conforme. Un système de marquage réalisé au moment du contrôle technique homologuera la tong. Les compétiteurs devront vérifier que ce marquage reste visible tout au long de la compétition.

Une équipe est composée de 2 personnes 
1 lanceur, et 1 rattrapeur. Le rôle de chacune de ces personnes au sein d’une équipe pourra changer à leur gré au cours de la compétition. Une même personne ne peut concourir que dans une seule équipe

Le principe général
Le lanceur doit partir d’un point fixe. Une zone d’élan de 2 mètres imposera de lancer la tong avant une limite. Cette zone est en retrait de la « ligne de mesure » (ligne d’une dizaine de mètres permettant le calcul des distances).
Le lanceur part du point fixe, une tong au pied, correctement enfoncée. Il est fortement recommandé d’avoir sur l’autre pied une chaussure type tennis (pour des raisons de stabilité). Une fois que le lanceur a commencé à dégager son pied de la tong, celle ci ne doit plus toucher terre.
Le lanceur dispose de 15 secondes de préparation maximum au bout desquelles il doit avoir fait son lancer.
Le lanceur lance ensuite sa tong, et le rattrapeur doit la reprendre à la main avant qu’elle n’ait touché terre. Au moment de la prise de la tong, le rattrapeur doit avoir les 2 pieds au sol. A ce moment il doit s’immobiliser pour permettre de calculer la distance du lancer.
La distance homologuée sera égale à la distance entre la partie du corps du rattrapeur la plus près de la ligne de départ, et la projection de ce point par rapport à la ligne de mesure. Les lancers en biais sont donc déconseillés.