Incendie de Saint-Jean-d'Illac : lourdes pertes matérielles pour les pompiers et les sylviculteurs

Les sylviculteurs de Gironde vont subir des pertes très importantes après l'incendie. / © France 3 Aquitaine
Les sylviculteurs de Gironde vont subir des pertes très importantes après l'incendie. / © France 3 Aquitaine

Quinze véhicules lourds, quatre 4x4 et deux camions-citerne des sapeurs-pompiers ont été détériorés par les flammes durant l'incendie qui a ravagé les communes de Pessac et Saint-Jean-d'Illac depuis une semaine. Pour les sylviculteurs aussi, le bilan du sinistre sera élevé. 

Par Alice Robinet

Ce mercredi matin, alors que l'incendie qui a fait partir 570 hectares de pinèdes en Gironde est enfin éteint, c'est l'heure des premiers bilans matériels pour les sapeurs-pompiers du département.

Les six jours de lutte contre les flammes ont laissé des traces sur l'équipement : quinze véhicules lourds, quatre 4x4 et deux camions-citerne ont été endommagés ou carrément détruits. "Pour l'instant nous n'avons pas encore chiffré, car il faut voir si le matériel est complètement irrécupérable, mais [...] le prix du camion-citerne est de 230 000 à 250 000 euros", précise le commandant du SDIS 33, Eric Roy. 

Des jeunes pins touchés 


Dans les parcelles brûlées par l'incendie et qui avaient déjà souffert de la tempête de 1999 se trouvaient surtout des jeunes pins âgées de 10 à 15 ans. L'inventaire des parcelles commencera vendredi mais les dommages promettent d'être considérables. 

"J'ai perdu 16 hectares, et 4,5 autres que j'étais sur le point d'acheter", se désole Patrick Maurin, sylviculteur médocain de 60 ans, interviewé par l'envoyée spéciale de FranceTv Info, en Gironde, Elise Lambert, dans un article à lire ici. 


Vidéo : après l'incendie, le bilan matériel
LOPEZ America, SALLES Denis, HOSTEIN-ARIS Bernard, PAULIN Sarah.

A lire aussi

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus