"Je suis heureux" : grâce à l'aide de deux Médocaines, Patrice, sans abri, retrouve sa fille, après 14 ans de séparation

C’est une belle histoire qui s’achève. Grâce à l’aide de deux Girondines, Patrice Perez, un sans-abri de 64 ans, retrouvera dimanche soir 17 janvier sa fille, dont il était séparé depuis quatorze ans. 

A 64 ans, Patrice Perez va pouvoir retrouver sa fille, grâce à la solidarité et l'engagement de deux Médocaines.
A 64 ans, Patrice Perez va pouvoir retrouver sa fille, grâce à la solidarité et l'engagement de deux Médocaines. © L. Brunet / France 3 Aquitaine

Une véritable preuve de solidarité. À Lesparre, Christelle Quillet fait la rencontre de Patrice, un sans-abri de 64 ans, il y a une semaine.

"C’était une banale conversation. Il m’a dit qu’il vivait dans la rue depuis trente ans, alors je l’ai invité à rentrer dans mon magasin", explique Christelle Quillet. 

► Reportage de Laura Brunet et Sylvie Tuscq-Mounet

Grâce à l'aide de deux Médocaines, Patrice va retrouver sa fille, après 14 ans de séparation ©France 3 Aquitaine

Chaîne de solidarité médocaine

Mais la Médocaine ne s’arrête pas là. Épaulée par Virginie Rascar, une amie, elle fait les démarches auprès des services sociaux, organise une collecte de dons pour venir en aide à Patrice. 

Et la réponse se fait rapide : les dons de commerçants et de particuliers affluent, le Département paie trois nuits d’hôtel au sans-abri. La Croix-Rouge médocaine offre également des vêtements à Patrice. 

"Une coiffeuse lui a même coupé les cheveux et la barbe gratuitement", précise Christelle Quillet. 

Christelle et Virginie ont aidé Patrice pendant la semaine, entre démarches administratives et recherches de sa fille.
Christelle et Virginie ont aidé Patrice pendant la semaine, entre démarches administratives et recherches de sa fille. © France 3 Aquitaine

Séparés depuis 14 ans

Mais si Patrice a besoin d’aide, il est surtout à la recherche de sa fille, Aurore, dont il est séparé depuis quatorze ans. "Je ne l’avais pas vu depuis ses douze ans. Aujourd’hui, elle est devenue une femme. Je suis fou de joie", explique Patrice, un sourire barrant son visage.

Grâce à une date de naissance, Christelle publie un message sur Facebook. Deux heures plus tard, la réponse tombe : Patrice a retrouvé sa fille. Aurore, 26 ans, réside à Nancy et se prépare à l’accueillir.

"Ca m’émeut beaucoup. J’ai fait beaucoup de recherche, j’allais dans toutes les mairies, avec son acte de naissance, mais je n’ai jamais pu le retrouver", confie Aurore Perez, les yeux brillants. 

Le père et désormais grand-père de deux petits enfants a eu son premier FaceTime jeudi 14 janvier. Depuis, le père et la fille ne se quittent plus.

"Je suis heureux ! Je recommence une belle vie après trente ans dans la rue. Je vais bien m’occuper d’eux, je vais les gâter, tu vas voir !", prévoit déjà Patrice.

Il a décidé de rejoindre sa fille, à Nancy, dès demain. Il sera accompagné de ses deux "anges gardien", Christelle et Virginie. Une réunion émouvante, après quatorze ans d’absence.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société