Cet article date de plus de 4 ans

Gironde : les habitants de Lussac tentent de sauver leur boulangerie

Le boulanger endetté risque d'être mis en redressement judiciaire. Les habitants de la commune ont donc lancé une pétition pour sauver le commerce mais c'est surtout d'argent dont celui-ci a besoin pour sauver son affaire.
Les habitants de Lussac se mobilisent pour sauver leur boulangerie.
Les habitants de Lussac se mobilisent pour sauver leur boulangerie. © FTV
55 000 euros de dettes. Voilà ce qui menace le petit commerce de Lussac. Frédéric Moingt, boulanger, risque un redressement judiciaire, lui qui officie depuis près de 20 ans dans la commune et aux alentours.

"Ça fait 19 ans qu'il me livre gratuitement le pain tous les jours chez moi. J'habite à 4km, ça sera difficile si il n'y a plus de pain le matin derrière le contrevent" raconte un habitant.


Le boulangers salarie deux personnes et dispose de deux camions pour faire ses 160km de tournée. Mais aujourd'hui son commerce est menacée. La mairie ne comprend pas et s'étonne de cette situation.

En juillet dernier Martine Cruzel, la maire du village, avait contacté la CCI de Bordeaux et la Chambre artisanale de Libourne qui s'étaient mises en contact avec le boulanger pour lui prodiguer des conseils. Visiblement en vain.

Alors dans la boulangerie les clients solidaires défilent pour signer une pétition. La démarche touche Frédéric Moingt qui espère le rachat de son fonds de commerce et de ses dettes.

Voyez le reportage de Catherine Bouvet et Didier Bonnet dans lequel interviennent Bernard Lacroix (un habitant), Madame Gombeau (une habitante), Frédéric Moingt (boulanger), et Martine Cruzel (maire de Lussac) : 
durée de la vidéo: 01 min 41
Gironde : les habitants de Lussac tentent de sauver leur boulangerie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie solidarité société insolite sorties et loisirs