Mondial de handball féminin : Emmanuel Mayonnade, un Girondin sur le toit du monde

Emmanuel Mayonnade - 13 décembre 2019 lors du match face à la Russie / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Emmanuel Mayonnade - 13 décembre 2019 lors du match face à la Russie / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Consécration pour Emmanuel Mayonnade. A 36 ans, l’entraîneur de Metz handball va disputer sa première finale mondiale à la tête de l’équipe des Pays-Bas. Son équipe affrontera l'Espagne dimanche. Un beau parcours pour ce Girondin qui a entraîné Mios. 

Par CLH et Pascal Zuddas

Ce vendredi 13, Emmanuel Mayonnade n’est pas prêt de l’oublier. A 36 ans, l’entraîneur de Metz handball, originaire de Mios en Gironde, va disputer sa première finale mondiale à la tête de l’équipe des Pays-Bas.
Au Japon, le coach français s’est qualifié ce vendredi en battant la Russie, championne olympique en titre.
 

Passé par Mios Biganos, dont il a pris les commandes à 23 ans, Emmanuel Mayonnade a connu une ascension fulgurante.
Vainqueur d’une coupe de France et de deux challenge cup, Coupe d’Europe, il est appelé à la tête de la meilleure équipe hexagonale, le Metz Handball en 2015.

Quatre titres nationaaux, deux coupes de France et une demie finale de la ligue des champions font parler du coach girondin jusqu’au Pays-Bas dont il prend la tête de l’équipe nationale féminine cette année avec pour objectif le mondial au Japon et les Jeux olympiques en 2020.

Carton plein, pour sa première expérience à la tête de l’équipe battave, Emmanuel Mayonnade est assuré d’une médaille en disputant la finale du mondial ce dimanche. Bonus : le girondin a d’ores et déjà validé son ticket pour les J O.
 

Sur le même sujet

Les + Lus