Un nouveau décret réglemente le Banc d’Arguin

Sa publication était imminente. La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal l’a signé juste avant la dissolution du gouvernement. Il porte sur l’extension et modification de la réserve naturelle nationale du banc d’Arguin.

La Réserve Naturelle Nationale du Banc d’Arguin est un espace qui englobe l’ensemble des Îlots qui se forment à l’entrée du bassin d’Arcachon, entre la pointe du Cap Ferret et le continent, ainsi que la partie maritime comprise autour de ces îlots. Les objectifs principaux de cette modification du décret visent à stabiliser les limites de la réserve qui actuellement fluctuent en fonction des déplacements des bancs de sable et à régulariser une partie de l’occupation du site par les ostréiculteurs.

Rappelons que dans le précédent décret modificatif qui date lui de 1986, les choses avaient bien évolué puisque jusqu’alors la présence de parcs à huîtres sur Arguin était prévue sur 5 hectares mais les ostréiculteurs, entre 1993 et 1994, avaient étendu leurs parcs sur 80 hectares. Dans ce nouveau texte, l’activité ostréicole est désormais régularisée sur 45 hectares.

Plus de mouillage de nuit pour les plaisanciers : le nombre de plaisanciers qui fréquentent la réserve est passé de prés d’une dizaine de milliers au début des années 80 à plus de 250 milles aujourd’hui. Ce décret vient là réguler les conditions de ces « embouteillages » d’été. le stationnement de tous les véhicules ou engins nautiques ne sera autorisé que de jour, « dans une ou des zones de mouillage prédéfinies par arrêté préfectoral ».

Un reportage de Guillaume Decaix et de Pascal Lécuyer

Sa publication était imminente. La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal l’a signé juste avant la dissolution du gouvernement. Il porte sur l’extension et modification de la réserve naturelle nationale du banc d’Arguin.


L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité