• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Première nuit en Gironde pour 36 réfugiés

Famille syrienne accueillie dans la métropole bordelaise ce 8 mars 2016. / © France 3 Aquitaine
Famille syrienne accueillie dans la métropole bordelaise ce 8 mars 2016. / © France 3 Aquitaine

Une trentaine de réfugiés syriens est arrivée à Bordeaux hier soir. Tous avaient été enregistrés en Grèce dans des camps de transit, mis en place par l'Union Européenne. Leur demande d'asile devrait être examinée.  

Par Hélène Chauwin avec Catherine Bouvet

Ils vont être pris en charge, pour 23 d'entre eux (dont 12 enfants) par le COS à Villenave d'Ornon, et pour 13 autres par un autre centre d'accueil pour demandeurs d'asile, le foyer Adoma à Eysines. 

Parmi eux, Fadi a quitté Damas et son pays la Syrie en octobre 2015. Parce qu’il a eu peur pour sa sécurité, celle de sa femme et ses enfants car on voulait l’enroler de force dans un conflit qu’il ne partage pas explique-t-il. 

Ils ont déjà pris  mon frère qui a refusé de faire partie d'une faction. J'ai eu peur pour ma famille et j'ai préféré quitter le pays. 



Avec les autres familles syriennes, il a passé près de 2 mois dans un camp de réfugiés en Grèce. Le groupe est arrivé hier soir, lundi à Bordeaux et a été pris en charge par le Centre Orientation social. Philippe Ellias, Directeur du COS Quancard était présent ce matin pour organiser l'accueil des familles.  


Aujourd'hui, très concrêtement, on va engager l'ensemble des démarches administratives notamment la demande d'asile avec un dossier à remplir et un passage en préfecture et puis on va découvrir l'environnement dans lequel ils vont vivre, essayer de comprendre comment fonctionne la France.


Au-delà des démarches administratives et de l’hébergement, il s’agit de rapidement permettre à ces familles de se projeter dans l’avenir, scolariser les enfants ou apprendre le français.

Wael est, lui aussi, syrien. Il est venu aujourd’hui donner un coup de main. Il était à leur place il y a 3 ans.

Je suis venu pour aider les familles syriennes à traduire ..... 


Au total, près de 50 personnes devraient bénéficier de cet accueil en région bordelaise. 
Mais Bordeaux ne sera qu’une étape dans leur parcours, la famille de Fadi et Sawsan sera redirigée vers une autre ville d’accueil en France d’ici 3 à 4 mois.

Le reportage de Catherine Bouvet et Ludovic Cagnato

Bordeaux accueille des réfugiés
Ils ont passé leur première nuit en Gironde après avoir transité par la Grèce. Une nouvelle vie attend les 36 Syriens Irakiens et Erythréens arrivés hier soir. Bordeaux est l'un des 6 points d'entrée sur le territoire national pour l'accueil des migrants. Catherine Bouvet et Ludovic Cagnato

 

Sur le même sujet

Le feu est maîtrisé au parking Salinières

Les + Lus