A Soulac-sur-Mer, les habitants du Signal profitent du week-end pour vider leur logement

Ils sont dépités et amers. Ils n'ont pas le choix. Les habitants du Signal n'ont plus le droit d'occuper  leur logement à partir de jeudi. Ils devront avoir déménagé au plus tard le 25 février. Car Le Signal construit dans les années 1970 est aujourd'hui menacé par l'érosion. 

© France 3 Aquitaine
La dune a reculé de 5 mètres il y a trois semaines. Et le sol, mélange de sable et d'eau, est incertain.  

Jeudi dernier, les familles qui vivent à Soulac toute l'année ont été relogées. Les autres propriétaires ne profitent de la côte girondine que pendant leurs vacances. Certains sont étrangers, allemands, hollandais... 

Tous ont reçu un courrier les priant de quitter les lieux jeudi dernier. Alors, ils font leurs cartons et remballent les souvenirs de dizaines d'années. 

Le reportage de Gilles Bernard et Bernard Hosteins-Harris : 
durée de la vidéo: 01 min 45
Le Signal se vide de ses habitants






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral mer environnement