Vins de Bordeaux à moins de 2 euros la bouteille : action des viticulteurs devant un Lidl de Libourne ce samedi

Les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA appellaient les viticulteurs à manifester devant un supermarché de Libourne ce matin. Ils dénoncent les prix ridiculement bas pratiqués par l'enseigne pendant sa foire aux vins. Une démarche destructrice pour l'image des vins de Bordeaux déjà fragilisés. 

Les viticulteurs du libournais mobilisés contre les prix cassés pratiqués par l'enseigne Lidl
Les viticulteurs du libournais mobilisés contre les prix cassés pratiqués par l'enseigne Lidl © C.Arfel/F3Aquitaine

La promotion sur les vins lancée par le groupe Lidl entre le 10 et le 16 mars dernier a hérissé le monde de la viticulture cette semaine.

Les supermarchés affichaient des Bordeaux AOP 2018 et 2019 à des prix extrêmement bas. 

 

Le catalogue de la foire aux vins du printemps 2021 du groupe Lidl
Le catalogue de la foire aux vins du printemps 2021 du groupe Lidl © Groupe Lidl

 

Jusqu'à 1 euro 69 la bouteille pour un lot de 6 "Terres d'Exception" AOP 2019. Ou 2 euros 53 à l'unité. 1 euro 99 pour un château Haut Redon AOP 2019 ou encore 2 euros 99 pour un château Fontana AOP 2018. 

 

Les prix cassés ne permettent pas une juste rémunération des viticulteurs dénoncent les manifestants
Les prix cassés ne permettent pas une juste rémunération des viticulteurs dénoncent les manifestants © D.Salles/F3Aquitaine

 

Des "bons plans" unanimement dénoncés par les professionnels de la filière viticole. Ces promos contribuent à dévaloriser l'image des Bordeaux dénoncent-ils alors qu'ils s'efforcent au contraire de maintenir une réputation de qualité et de valeur de leur terroir.

"Les agriculteurs girondins ne peuvent pas laisser passer ça !" s'insurgent les syndicats.

 

L'enseigne Lidl n'est pas la seule à pratiquer d'importantes promotions lors des foires aux vins
L'enseigne Lidl n'est pas la seule à pratiquer d'importantes promotions lors des foires aux vins © D.Salles/F3 Aquitaine

 

"Avec des bouteilles vendues au consommateur à moins de 2 euros, nous sommes sûrs que le producteur ne couvre pas ses coûts de production, l’image des Bordeaux s’en trouve dégradée, des emplois vont disparaître, les investissements nécessaires à la transition écologique ne peuvent être financés".

Ces promotions interviennent qui plus est dans une période critique pour les vins de Bordeaux déjà frappés par les surtaxes américaines pendant près de deux ans et par un recul des ventes pendant la crise sanitaire. Recul lié notamment à la fermeture des restaurants et à la baisse des exportations.

 

 

"Depuis deux ans la viticulture bordelaise a perdu des marchés importants. A cela s’ajoutent des exigences qualitatives et sociétales toujours en hausse" s'alarment les syndicats.

 

Bordeaux : le monde du vin, meurtri par la crise sanitaire, doit se réinventer

 

Ils pointent du doigt "certains profiteurs de guerre qui font aujourd’hui des coups commerciaux" alors que  "la santé économique des exploitations se dégrade chaque jour un peu plus".

"La politique des prix bas que continue de promouvoir la grande distribution, avec la complicité de certains négociants, est destructrice et incompatible avec les objectifs sociaux et environnementaux de notre pays".

La direction de Lidl, pour sa part, déclare ne pas comprendre pourquoi on s'attaque à son enseigne alors que toutes les grandes surfaces organisent ce genre de promotions. Il faut écouler les stocks explique t-elle.

Les viticulteurs, mobilisés ce samedi matin devant le Lidl de Libourne, espèrent sensibiliser le grand public et "rappeler à la grande distribution" son rôle "dans cette crise et les leviers d’action possibles".

 

Une quarantaine de viticulteurs étaient mobilisés ce samedi matin devant le supermarché de Libourne. Leur prochaine action visera le négociant qui a fourni l'enseigne pour cette promotion.
Une quarantaine de viticulteurs étaient mobilisés ce samedi matin devant le supermarché de Libourne. Leur prochaine action visera le négociant qui a fourni l'enseigne pour cette promotion. © D.Salle/F3Aquitaine

 

Ils ne comptent pas s'arrêter là puisque leur prochaine action visera le négociant bordelais qui a fourni les bouteilles pour cette campagne de promotion.

Vins de Bordeaux à moins de 2 euros la bouteille : action des viticulteurs devant un Lidl ce samedi

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie crise économique vins