Cet article date de plus de 3 ans

GM&S : un nouveau caillou dans les rouages...

Hier une délégation syndicale était reçue a l'Elysée. Elle est sortie très déçue de cette entretien qui selon elle n'a rien apporté. Sur place à La Souterraine l'usine fonctionne au ralenti depuis une semaine. Quelques détails administratifs semblent extrêmement perturbants...
© Cécile Desucbes
Ce mardi 24 ocotbre 2017 notre équipe a pu constater que l'usine GM&S tourne au ralenti.

Connaissez vous la différence entre un numéro SIRET et un numéro SIREN ? Deux codes d'identification pour chaque entreprise. Ils sont indispensables pour le focntionnement de chaque structure.

Le code SIREN (Systèmes d'Identification du Répertoire des Entreprises) identifie l'entreprise dans son ensemble. Il est le même pour toutes les entités d'un groupe par exemple. Le code SIRET (Systèmes d'Identification du Répertoire des ÉTablissements) définie lui chaque établissement, il est différent pour chacune des unités de production d'un groupe.

Or, selon nos sources, la nouvelle entité du site de la souterraine LS Industry aurait bien un numéro de SIREN mais jusqu'à aujourd'hui un SIRET introuvable. Si la préfecture affirme qu'il existe, jusqu'à aujourd'hui personne n'a pu l'identifier.

C'est seulement à 14 heures ce mardi 24 ocotobre, alors que notre équipe de journlaistes est sur place, que le numéro de SIRET a enfin été trouvé.

Reste un problème, le siège social de LS Industry est signalé à Poitiers (Vienne) et non à La Souterraine (Creuse)...

Si l'usine a pu fonctionner "normalement" les premières semaines qui ont suivi la reprise ce n'est plus le cas aujourd'hui. Sans numéro de SIRET elle ne pouvait ni passer de commande ni recevoir d'appels de clients. Une situation qui désormais, devrait donc pouvoir être débloquée rapidement.

Aujourd'hui une seule presse est en fonctionnement sur la quinzaine que possède l'usine, le gaz permettant de faire fonctionner les machines vient tout juste d'être livré après 4 jours de disette.

Ce matin la majorité des salariés est employée a des travaux de réaménagement et de nettoyage de l'usine.

Le tribunal de commerce de Poitiers a fixé au 18 novembre 2017 la fin de la période d'observation.

durée de la vidéo: 01 min 56
Nouvelles inquiétudes chez GM&S ©France 3 Limousin


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie