• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les cas de grippe en forte hausse dans le Limousin

L'hôpital de Guéret. Les passages à l'hôpital ont bondi en deux semaines, notamment en Haute-Vienne et en Creuse. / © F3 Limousin
L'hôpital de Guéret. Les passages à l'hôpital ont bondi en deux semaines, notamment en Haute-Vienne et en Creuse. / © F3 Limousin

La grippe est à l’origine de 1 100 décès depuis le début de l’épidémie. La Nouvelle-Aquitaine est la région la plus touchée avec 808 cas recensés pour 100 000 habitants. De plus en plus de cas recensés en Limousin.
 

Par Charles Lemercier

Le seuil épidémique a été franchi à la mi-janvier en Nouvelle-Aquitaine. Cette année, ce sont pour l’immense majorité des virus de type A (H3N2 et H1N1 issu de la pandémie 2009) qui circulent, selon le réseau de veille sanitaire Sentinelles.
808 cas recensés pour 100 000 habitants en Nouvelle-Aquitaine. L’âge médian des personnes touchées est de 18 ans.

Forte hausse des cas de grippe en Limousin

Santé publique France publie régulièrement des données épidémiologiques. Les données sont des taux pour 10 000 et non des valeurs absolues. 208 passages aux urgences sur 10 000 concernent la grippe en Corrèze dans la 5e semaine de l’année. 750 sur 10 000 en Haute-Vienne et même 1 129 pour 10 000 en Creuse. Ces deux derniers départements sont dans la moyenne forte au niveau national
 
La grippe représentait 399 passages pour 1 000 en Haute-Vienne la semaine 4. Une semaine après, il y en avait 350 de plus. Même tendance en Creuse puisqu’il y avait 899 passages aux urgences la semaine 4 ; 753 une semaine auparavant. La Corrèze reste, elle, dans les mêmes proportions. « Seuls » 50 cas supplémentaires ont été enregistrés aux urgences en deux semaines.

Si l’on s’intéresse aux actes médicaux de SOS Médecins où nous ne connaissons que les chiffres de la Haute-Vienne, 2 684 actes sur 10 000 étaient liés à la grippe dans cette semaine 5. Ce sont 800 actes de plus en une semaine.

Hospitalisations en baisse

Concernant les hospitalisations, la Corrèze affiche l’un des plus gros taux nationaux avec 3 448 hospitalisations pour grippe (pour 10 000) la 5e semaine. Il y en avait 1 100 de moins deux semaines auparavant. Même tendance dans le reste du Limousin : 1 089 hospitalisations pour 10 000 sont liées à la grippe en Haute-Vienne la 5e semaine (contre 1 707 la 3e) et 1 839 en Creuse (1 707 également).

Se protéger de la grippe, ou protéger les autres

Le virus se transmet par la toux, les éternuements et les postillons. Ces derniers peuvent aller jusqu’à six mètres ! Outre le vaccin, bien que l’injection mette 15 jours pour faire effet, il est recommandé de se laver fréquemment les mains, de porter un masque jetable, d’éternuer et de tousser dans son coude pour ne pas contaminer par le toucher avec les mains. 
 

Pour connaître les gestes à adopter en détails, Santé publique France a créé le siteweb gestes-barrières.fr.
 

Sur le même sujet

Poitiers : Mercy et Joy, victimes de la prostitution, survivent grâce à des bénévoles et aux associations

Les + Lus