L'abeille noire du Limousin, une espèce à sauvegarder

En France, le nombre de colonies d'abeilles ne cesse de baisser. Certains apiculteurs importent massivement des abeilles de race étrangère pour leur développement rapide au détriment de races plus locales comme l'abeille noire. 

© France 3 Limousin Martial Codet Boisse
Elles sont bien trop souvent délaissées, les abeilles locales qui se développent lentement mais qui sont pourtant d'excellentes productrices de miel. Certains apiculteurs font venir sur notre territoire des reines ou des colonies étrangères. Ces implantations sauvages créent des croisement incontrôlés qui ne donnent pas forcément de bons résultats. De plus, cela modifie profondément le potentiel génétique des races locales au point d'introduire, selon l'observatoire de l'abeille noire limousine, des caractères indésirables comme parfois de l'agressivité ou une inadaptation à la flore locale. 
 
Abeille noire du Limousin
Abeille noire du Limousin © France 3 Limousin Martial Codet Boisse

L'abeille noire du Limousin

L'abeille locale reste économiquement l'une des races les plus intéressantes. Il s'agit de l'abeille noire, Apis Mellifica Mellifica. De couleur noire à brun foncé ce qui lui donne son nom. L'abeille noire limousine ne se différencie en rien de l'abeille noire française si ce n'est qu'elle est plus adapté à la flore et au climat du Limousin. 

L'abeille noire a une rusticité impressionnante voire inégalée. Elle constitue assez tôt ses réserves pour l'hiver, elle ne se laisse jamais démunir selon l'observatoire de l'abeille noire limousine. 

Son défaut majeur est son agressivité. Mais c'est cette caractéristique qui lui a permis de résister à ses prédateurs. Aujourd'hui, il est possible d'atténuer cette agressivité par le biais de croisements avec d'autres races locales.
 
L'abeille noire est parfaitement adaptée au climat et à la flore locale ©FTV


L'abeille du Limousin est réputée pour être l'une des meilleurs butineuse au monde. Ses défauts peuvent être atténués et ses qualités améliorées par la sélection et l'élevage. Mais en Limousin, il n'y aurait pas suffisamment d'éleveurs-sélectionneurs. 

L'association de l'abeille noire limousine a pour but de réunir les apiculteurs qui s'intéressent à l'élevage de la race locale. Elle propose de maintenir des souches sélectionnées pour les multiplier. 
 
© France 3 Limousin Martial Codet Boisse

 

 

Comment maintenir l'abeille noire du Limousin ?

Il va falloir trouver des souches qui correspondent aux critères de sélection choisis. La couleur, la douceur, la capacité de développement, la résistance aux maladies, l'aptitude à la pollinisation ....
Ensuite, il faut mettre en place des ruchers de fécondation afin de permettre la production en masse de reines à partir de colonies sélectionnées. Enfin, il faudra tenter de maîtriser parfaitement l'origine des géniteurs mâles. Ce sera la partie la plus complexe et technique selon l'association de sauvegarde de l'abeille limousine.

Ce projet concerne tous les apiculteurs de la région. Cette association est ouverte à tous ceux qui souhaitent maintenir la race locale en Limousin. 
 
© France 3 Limousin Martial Codet Boisse
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter