Une aide de 10 euros par licencié pour relancer les petits clubs de foot des districts du Limousin

La crise du coronavirus a été dure pour les clubs de football professionnel, elle n'a pas épargné les clubs amateurs. Entre l'arrêt des compétitions, les pertes financières d'organisation, de sponsors, pour certains petits clubs la saison prochaine va être plus compliquée. 

© M. Régnaux
Une aide financière, 10 euros par licencié, pour passer le cap de la crise sanitaire, et se relancer pour la saison 2020-2021. Les petits clubs de foot ont souffert avec le confinement, tous les matchs, toutes les manifestations de fin de saison ont été annulées, supprimant d'importantes rentrées financières pour ces clubs.
 
Un entraînement au club de la Bastide, on n'avait plus vu ça depuis le confinement ©FTV


Au niveau national, un fonds d'aides a ainsi été mis en place, la fédération met 7€, les ligues et les districts abondent également pour 3€ supplémentaires. En Nouvelle-Aquitaine, la ligue donne 1,5€ et chaque district donne la même somme. Ce sont ainsi 10€ par licencié qui reviennent aux clubs du Limousin. 


"Ce fonds d'aide, je l'ai moi-même approuvé en tant que membre du comité exécutif de la FFF. Pour notre district, cette aide pour les clubs, cela représente 7 000 euros. C'est important dans le budget, car nous aussi la crise nous a touché, sur un budget annuel de 320 000 euros, nous avons eu 10% de perte. Mais il fallait qu'on s'associe, c'était absolument nécessaire, à nous de nous débrouiller", explique Philippe Lafrique, président du district de la Creuse, membre du comité exécutif de la FFF
 

"C'est une aide financière qui va aider les clubs à payer les licences. Sur une licence à 26 euros, c'est 10 euros de prise en charge, c'est important"

Philippe Lafrique, président du district de la Creuse, membre du comité exécutif de la FFF



"Sur nos 64 clubs creusois, j'en ai à peu près 15% qui avaient des inquiétudes plus fortes au niveau financier, après, la grosse interrogation, c'est autour du nombre de joueurs. Ce que craignaient les présidents de clubs pendant le confinement, c'est que les joueurs ne reviennent pas, et c'est encore un peu l'inconnu pour la prochaine saison". 


Chaque district peut également, à son niveau, en fonction des particularité de son territoire et de ses moyens, apporter d'autres aides particulières. Le district de la Corrèze avec 8 830 licenciés a décidé de baisser de 30% le coût des engagements pour la saison prochaine. En Creuse, qui comptait durant la dernière saison 4855 licenciés, des ballons seront fournis aux clubs de moins de 100 licenciés. La Haute-Vienne et ses 12 698 licenciés pour sa part ne va pas faire payer les licences des arbitres.

Toutes ces mesures doivent permettre au foot associatif, celui qui représente le plus de joueurs et qui forme les jeunes, de pouvoir redémarrer leur future championnat avec moins de difficultés. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport football économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter