Cet article date de plus de 4 ans

Aixe-sur-Vienne salue son libérateur

La commune Haut-Viennoise a inauguré cet été une rue qui porte le nom d'Eugène Pinte, figure de la résistance limousine. Voici son histoire...
Une rue d'Aixe-sur-Vienne porte desormais le nom du libérateur de la commune, figure de la résistance limousine.
Récupérer les parachutages des alliés pour ravitailler la résistance : c’était la spécialité du commandant Pinte.
A l’écoute de Radio Londres, il réunissait des groupes de résistants, et préparait des feux pour guider les avions britanniques qui livraient les armes, les munitions, ou les médicaments. 

Victoire tragique

En août 1944, il est à la tête des combattants qui libèrent Aixe-sur-Vienne après deux jours de lutte.
Une histoire aussi tragique : au lendemain de cette conquête, il perd son fils de 6 ans, tué accidentellement par un maquisard lors d’un parachutage.

Eugène Pinte est mort en 1951 à l’âge de 59 ans.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire résistance seconde guerre mondiale