• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Avocats, élus, parlementaires à Paris pour défendre la Justice en Limousin

© Isabelle Rio - France 3 LImousin
© Isabelle Rio - France 3 LImousin

Pour la seconde fois, les avocats du Barreau de Limoges, de Tulle, de Brive et de Guéret se déplacent à Paris ce mardi 15 janvier pour se joindre à la manifestation nationale contre le projet de loi réformant la Justice. Ils veulent aussi que la Justice soit intégrée au grand débat national.

Par Isabelle Rio

Les justiciables les ont déjà beaucoup vus en 2018 dans la rue ou sur les marches des palais de justice. Mais 2019 s'annonce comme une nouvelle année de manifestation pour les avocats limousins. Ils entendent bien se faire entendre à Paris aux côtés de leurs confrères du Barreau de Paris et des autres barreaux en France. La manifestation se regroupe place Saint-Michel à Paris à 11h30 puis le cortège partira à 13h00.
Les avocats limousins dans la manifestation parisienne du 15janvier
C’était une véritable marée noire dans les rues de Paris ! Près de 8000 avocats, venus de toutes les régions de France, ont manifesté cet après-midi contre la réforme de la justice de Nicole Belloubet. Une soixantaine d’entreeux venaient des barreaux de Limoges, Tulle et Brive, pour défendre une justice de proximité. Intervenants : 1/ Véronique Chartier, avocate au barreau de Limoges 2/ Guillaume Laverdure, avocat au barreau de Limoges 3/ Frédéric Olivé, bâtonnier de l’ordre de Limoges 4/ Nadège Pouget, bâtonnier de l’ordre de Tulle 5/ Christine Marche, avocate au barreau de Brive  - Équipe : I. Rio, L. Bodin, M. Harranger



Ils veulent faire entendre la voie des justiciables, notamment celles et ceux du Limousin qui voient progressivement leur territoire se départir de ses services publics et judiciaires. Par souci d'économie budgétaire, les services de proximité disparaissent. Présence symbolique de la Justice en Limousin, la Cour d'Appel : celle-ci vient de perdre son pôle social au profit de Poitiers.

L'Assemblée Nationale va examiner en seconde lecture le projet de loi programmation justice 2018-2022 à compter du 15 janvier. Les instances représentant la profession demandent au Président de la République d'interrompre le processus parlementaire et d'intégrer la Justice au grand débat national qui s'ouvre auprès des Français. Les professionnels de la Justice, au nom des justiciables, demandent que l'organisation territoriale de la Justice se fasse avec eux et les justiciables.

Dans une lettre ouverte du 10 janvier 2019, le Barreau de Limoges et son bâtonnier lancent un appel aux élus, parlementaires, magistrats, greffiers, personnels de justice et personnels de cabinets - c'est une première ! - de se joindre à cette représentation du territoire Limousin.
 
Dans une lettre ouverte, le Barreau de Limoges lance un appel aux parlementaires, élus, magistrats, greffiers et personnels de justice et de cabinets d'avocats à le rejoindre lors de la manifestation nationale du 15 janvier 2019 à Paris.
Dans une lettre ouverte, le Barreau de Limoges lance un appel aux parlementaires, élus, magistrats, greffiers et personnels de justice et de cabinets d'avocats à le rejoindre lors de la manifestation nationale du 15 janvier 2019 à Paris.
Appel de la Conférence des bâtonniers, l'une des instances représentant la profession d'avocat en France
Appel à manifester le 15 janvier 2019 pour arrêter le processus parlementaire de la réforme de la Justice et pour intégrer la Justice dans le grand débat national.


 

Sur le même sujet

Bassin d'Arcachon, un trésor si fragile

Les + Lus