Bessines-sur-Gartempe : Steva en redressement judiciaire

L'entreprise Steva de Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) est en difficulté. Un CE se tenait ce matin, vendredi 30 mars 2018 et un redressement judiciaire vient d'être annoncé.  

© Martial Codet-Boisse - France 3 Limousin
La réunion a débuté sur les coups de 9h ce vendredi 30 mars 2018 sur le site de Bessines-sur-Gartempe en Haute-Vienne et les représentants du personnel étaient inquiets. A juste titre. Leur entreprise va être placée en redressement judiciaire. La nouvelle a été annoncée lors du CE. 

L'usine Steva, spécialisé dans l'emboutissage ne va pas très bien. De source syndicale, le chiffre d'affaires mensuel est insuffisant. Il manquerait 300 000 euros pour que le site soit viable.

Pourtant, l'entreprise s'est diversifié pour être moins dépendante des commandes des constructeurs automobile. En décembre 2017, la région Nouvelle-Aquitaine a apporté une aide de 900 000 euros remboursable sur 5 ans, pour financer un nouveau produit : un container connecté géolocalisable. Des projets étaient également engagés sur la matière composit et le domaine de l'aéronautique. 

Haute-Vienne : Steva placé en redressement judiciaire

Les loyers plombent-ils les finances ? 

Il y a, à Bessine, comme un goût de déjà vu car Steva partage un passé commun avec GM&S à La Souterraine (Creuse). Les deux entités étaient, jusqu'en 2014, gérée par Altia et comme le site creusois jusqu'à sa reprise, Steva continue de payer les loyers aux anciens propriétaires : 250 000 euros par an. Steva emploie 115 salariés. 

Une si longue histoire...

Historique de l'usine Steva de Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne)


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie automobile steva